Elle compile tous les messages pervers qu’elle reçoit sur Instagram

Mia Matsumiya est une jeune violoniste vivant à Los Angeles. Elle commence à se faire un nom et elle est en plus très active sur la toile. Le problème, c’est qu’elle reçoit aussi des centaines de messages pervers depuis plusieurs années, avec quelques menaces de mort dans le lot. Elle aurait pu les garder pour elle mais elle a fait le choix de les publier sur un compte Instagram.

Cette violoniste n’est pas encore très connue en France mais elle dispose d’une solide réputation outre-Atlantique. Elle a effectivement fait partie de plusieurs groupes locaux avant de rejoindre Kayo Dot en 2003.

Mia Pervers

Mia a reçu des centaines de courriers signés par des pervers au fil de ces dix dernières années.

C’est à peu près à cette période qu’elle a commencé à recevoir des messages douteux. Très douteux, même.

Mia a archivé plus de 1 000 courriers pervers

Le premier était assez… hem… particulier. Il provenait effectivement d’un homme qui lui expliquait son fantasme d’être rôti et mangé vivant par une femme. Inutile de le préciser mais notre jeune violoniste a été très choquée et elle a décidé de conserver le message au cas dans le cas où ça virerait au harcèlement.

Le problème, c’est que le phénomène s’est rapidement intensifié et elle a alors reçu des dizaines de messages du même type, accompagnés par plusieurs menaces de mort. Elle a immédiatement contacté la police de Los Angeles pour la prévenir mais elle n’a pas cru bon d’ouvrir une enquête.

Mia a fini par s’habituer à ces messages et elle s’est alors mise en tête de se créer une véritable collection. Elle a archivé plus de 1 000 courriers (lettres, messages texte, courriers électroniques) en l’espace d’une dizaine d’années.

Et puis, d’un coup, elle s’est dit qu’elle ne pouvait pas garder ces courriers pour elle seule. Elle a alors créé un nouveau compte Instagram et elle a commencé à les publier.

Le compte en question porte d’ailleurs bien son nom puisqu’il s’appelle « perv_magnet », ce qui peut se traduire par « aimant à pervers ». Et il faut bien l’avouer, Mia a été plutôt gâtée de ce côté là.

Via