Elle porte plainte contre Airbnb pour avoir été filmée à poil à son insu

Yvonne Schumacher habite en Allemagne mais elle aime bien partir à l’étranger pendant les vacances et elle a pris l’habitude de passer par Airbnb pour trouver ses locations. Jusque là, tout allait bien mais elle a décidé de porter plainte contre le géant américain suite à son dernier séjour en Californie.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle a été filmée à son insu par le propriétaire de l’appartement qu’elle louait avec son ami.

Yvonne à poil

Yvonne ne se promènera plus jamais à poil dans ses locations Airbnb.

Si vous ne connaissez pas encore le concept, alors sachez que Airbnb se présente sous la forme d’une plateforme communautaire de location de logements.

Yvonne était censée rester un mois sur place. Elle a quitté l’appartement au bout de trois jours.

Elle est arrivée sur le marché en 2008 et elle permet aux internautes de louer leur appartement ou leur maison pour la somme de leur choix.

Ils peuvent ainsi arrondir facilement leurs fins de mois et rencontrer en même temps de nouvelles personnes.

Le service marche très très fort et il attire chaque année des millions d’utilisateurs. Yvonne en faisait partie et elle n’avait jamais eu le moindre problème avant cette terrible tragédie.

L’affaire s’est déroulée en 2013. Yvonne et son ami ont toujours rêvé de partir en Californie et ils ont économisé pendant plusieurs années pour pouvoir se payer leurs billets d’avion. Au lieu de louer une chambre d’hôtel, ils ont décidé de passer par Airbnb histoire de réduire au maximum les coûts.

Ils sont arrivés sur place le 13 décembre et ils ont tout de suite pris possession de l’appartement. Après avoir vidé leurs valises, ils ont donc pris une douche et ils ont ensuite vaqué à leurs occupations.

Yvonne a été filmée alors qu’elle se baladait à poil à travers l’appartement

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes mais tout a basculé le troisième jour.

Yvonne se trouvait dans le salon et elle a remarqué comme une lumière venant de bougeoirs disposés sur un meuble. Elle s’est approchée et elle est alors tombée sur… une caméra.

Le pire reste à venir car il ne s’agissait pas d’un modèle basique. L’appareil était visiblement très perfectionné et il pouvait ainsi être télécommandé à distance. Le pire reste évidemment à venir car la caméra en question était aussi équipée d’un microphone.

Durant ces trois jours, Yvonne a pas mal séjourné dans le salon et elle s’est aussi promenée à poil dans l’appartement. Comme si cela ne suffisait pas, elle a beaucoup parlé avec son conjoint et elle a ainsi évoqué des sujets à la fois très personnels et très intimes.

Ni une, ni deux, Yvonne et son compagnon ont quitté l’appartement et ils ont décidé de porter plainte. L’affaire n’a pas encore été jugée mais Airbnb a indiqué qu’il prenait cette histoire très au sérieux.

Mots-clés airbnbweb