Clicky

Elle pose nue pour défendre la cause animale

Marisa Papen fait de nouveau parler d’elle. Cette fois, le modèle belge a décidé de poser nue pour défendre la cause animale et sensibiliser les gens à l’extinction de certaines espèces.

Marisa Papen n’est pas un simple visage perdu parmi la foule. Passionnée de photos et de voyages, elle est aussi – et surtout – une femme engagée et elle n’hésite pas à utiliser son corps pour défendre ses idées ou bien faire passer certains messages.

Marisa

En septembre, elle avait ainsi fait un arrêt au Temple de Karnak en compagnie de son photographe et elle avait posé dans son plus simple appareil afin de nous faire voyager dans le temps.

La nudité pour défendre les causes importantes

Elle souhaitait en effet rappeler que les femmes de l’Égypte antique étaient libres de se promener dans la tenue de leur choix sans craindre pour leur intégrité physique. C’était une manière pour elle se rappeler à nos sociétés modernes que la nudité n’était pas quelque chose de sale, d’immoral ou même de blasphématoire.

Plus tard, elle s’est rendue au sein d’une tribu africaine en compagnie de son photographe pour immortaliser ses traditions et son quotidien. Pour une immersion totale, elle avait choisi de porter les mêmes habits que les autres membres de la tribu et de vivre à leur rythme pendant toute la durée de l’expérience. Les photos prises sur place peuvent être consultées sur son site et elles se passent aisément de commentaires.

Pour Marisa, son corps et ses courbes harmonieuses sont donc un moyen de faire passer des messages forts et elle a précisément décidé de mettre ses talents au service de la cause animale en produisant une nouvelle série de photos prises cette fois au Congo, une série se présentant davantage comme un calendrier.

Un calendrier dédié à la cause animale

Sur chaque photo, la modèle pose ainsi en compagnie de la statue d’un animal issu d’une espèce en danger ou même en voie d’extinction. Parmi ces animaux se trouvent bien évidemment les rhinocéros, des lions ou même des éléphants et des zèbres.

Par la présente, elle espère aussi attirer l’attention des pouvoirs publics sur les activités des braconniers et des organisateurs de safaris illégaux. Durant ces dernières années, ces activités se sont en effet développées et certains chasseurs paient ainsi des fortunes afin de pouvoir abattre des animaux pourtant protégés.

Il faut d’ailleurs noter que Marisa n’a pas travaillé seule sur ce calendrier. Robert Muir, le fondateur de l’organisation Forgotten Parks Foundation, lui a en effet apporté son soutien logistique. Peu connue des profanes, cette association a principalement pour but de protéger la faune en protégeant les parcs nationaux.

Le calendrier peut être acheté à cette adresse. Il est vendu 75 €.

Crédits Photo

Mots-clés insolitensfy

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.