Elle se fait insulter dans la rue et règle ses comptes sur Facebook

Courtney Greatrex, une étudiante de 22 ans, marchait tranquillement dans les rues de Londres un matin lorsqu’elle a été prise pour cible par trois hommes dans un van. Ils lui ont crié des obscénités et ils l’ont copieusement insultée ensuite lorsqu’elle les a ignoré. Elle leur a demandé d’arrêter mais ils n’ont pas écouté. Faute de mieux, elle a donc décidé de régler ses comptes sur Facebook.

Elle marchait dans Finsbury Park au moment des faits et donc dans un quartier situé au nord de la capitale anglaise.

Harcèlement de Rue

Harcelée par trois hommes, Courtney a décidé de régler ses comptes sur Facebook.

Pendant très longtemps, ce quartier a été confronté à une forte criminalité mais les maires successifs sont parvenus à endiguer le problème et à en faire un quartier très agréable à vivre, un quartier très animé et de plus en plus prisé des londoniens.

Trois hommes dans un van ont commencé à lui balancer des obscénités

Il était moins de huit heures du matin et l’axe était très fréquenté.

Courtney était dans ses pensées lorsqu’une sonnette de vélo l’a arraché à ses rêveries. Elle s’est tournée en direction du bruit et elle s’est alors rendu compte qu’il provenait d’un utilitaire situé un peu plus loin, un utilitaire appartenant visiblement à une entreprise.

Trois hommes se trouvaient à son bord. Ils ont commencé par la complimenter sur son physique mais la situation a très vite dégénéré et ils ont alors commencé à lui hurler les pires obscénités possibles. Choquée, l’étudiante a tout de même tenté de les raisonner et elle leur a notamment demandé d’arrêter de la harceler.

Ils ont du trouver la situation très amusante car ils ont commencé à rire… avant de l’insulter de nouveau.

Courtney ne savait pas quoi faire alors elle a pris son téléphone et elle a commencé à mitrailler le van. Les hommes ont caché leur visage et ils ont continué à l’insulter de plus belle, la laissant ensuite en pleurs.

Elle a pris ses agresseurs en photo

Une fois remise, elle a décidé de raconter son histoire sur Facebook, avec les photos prises lors de l’altercation. Les trois hommes se trouvaient dans un van appartenant à une société du nom de Aqua Roofing, un nom qui apparaissait bien évidemment sur les photos. Le message a très vite commencé à tourner et les proches de la jeune fille ont téléphoné en parallèle à l’entreprise pour lui demander des comptes.

L’employeur de ces trois hommes a rappelé Courtney quelques heures plus tard pour lui dire qu’il prenait cette affaire très au sérieux. Il a également déclaré que les trois hommes avaient été identifiés et qu’une enquête interne était en cours.

La harcèlement de rue n’est malheureusement pas nouveau et il touche chaque année des milliers de femmes. La plupart d’entre elles préfèrent garder le silence mais cette histoire prouve que les harceleurs ont tort de se croire à l’abri.

Si vous êtes vous-même victime de ce genre de comportement, alors sachez qu’il existe un site consacré à la chose et que ce dernier dispense de nombreux conseils utiles, à commencer par une liste d’applications mobiles qui peuvent s’avérer très pratique dans certains cas.

Crédits Image

Mots-clés facebookinsoliteweb