Clicky

Elle utilise son corps comme support pour ses dessins

Sophia Weisstub est originaire de Tel Aviv et elle se passionne depuis longtemps pour le dessin et l’illustration. Il lui arrive aussi souvent d’utiliser son propre corps comme support pour ses créations.

Sophia est une véritable touche à tout et elle ne se limite pas à un style ou à un support en particulier. Très à l’aise en dessin, elle affectionne aussi tout ce qui a trait à la peinture ou même aux collages et à la photographie.

Corps Dessins

Extrêmement créative, elle a pris l’habitude de partager ses plus folles créations sur Instagram et ces dernières lui ont permis de fédérer une véritable communauté autour de son travail.

Une collection insolite basée sur des juxtapositions de dessins et de photos

Sophia est en effet suivie par un peu plus de trente mille personnes sur la plateforme et ses créations totalisent souvent plusieurs centaines ou plusieurs milliers de likes.

Fascinée par son propre corps, il lui arrive aussi souvent de combiner les supports pour donner vie à d’improbables créations. Des créations suscitant de nombreuses réactions au sein de sa communauté.

Depuis la création de son compte, Sophia s’est donc amusée à transformer ses paupières en cheval, sa bouche en vulve ou même son oreille en foetus. Parfois, il lui arrive d’aller encore plus loin en brossant des scènes inédites, comme ce pauvre bateau perdu au beau milieu des puissantes vagues formées par les gencives de l’artiste.

Une exposition et de nombreux projets en vue

Grâce à l’originalité de ses créations, Sophia a attiré de nombreux regards sur son travail et elle a ainsi eu la possibilité d’organiser plusieurs expositions en Israël. En parallèle, elle a également attiré l’attention de nombreux médias et elle a même eu droit à un bel article sur Sleek.

Encore une fois, cette histoire nous permet donc de réaliser la puissance et la portée des médias sociaux. Instagram a en effet permis à cette jeune artiste de se faire connaître au-delà de sa propre contrée et ses œuvres n’auraient sans doute pas autant de succès si elle s’était uniquement appuyée sur des supports de communication plus traditionnels.

Mots-clés insoliteinstagram

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.