Clicky

Elles sont nues, elles sont naturelles et elles sont magnifiques

Patrick Gomme aime les femmes et leurs imperfections. Pour lui, les défauts de leurs lignes et de leurs courbes les rendent à la fois uniques et rares. Il a donc pris l’habitude de fuir les artifices et de ne jamais retoucher aucune de ses photos. Cette démarche peut sembler surprenante mais son travail parle de lui-même.

La photographie a considérablement évolué à travers les années, tant au niveau de la technique que de l’esthétique. A présent, les professionnels de l’image ne se contentent plus de capturer l’instant présent, ils cherchent avant tout à le transcender.

Patrick Gomme : photo nu 4

Sophie, 37 ans, commerciale.

Ils sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins, y compris à dénaturer leurs modèles.

Patrick Gomme souhaite se débarrasser de tous les artifices qui empoisonnent le milieu de la photographie

Aucune discipline n’échappe à cette nouvelle tendance.

Elle n’épargne personne et elle touche ainsi les portraitistes mais également les photographes de mariage ou encore les spécialistes de la photo animalière. Ces derniers veulent tellement surprendre les gens qu’ils en sont venus à leur mentir et à leur cacher la vérité.

Patrick Gomme ne s’inscrit pas dans cette démarche et c’est précisément ce qui l’a poussé à travailler avec des gens ordinaires. Ses modèles ne sont ni des mannequins ni des professionnels, simplement des gens comme vous et moi.

Des gens parfaitement normaux, parfaitement communs, de ceux que l’on rencontre au détour d’une rue ou même durant un voyage à bord d’une trame de métro.

Il les photographie, eux et toutes ces imperfections qui participent à leur individualité et à leur humanité. Contrairement à ses confrères, il a d’ailleurs fait le choix de ne jamais retoucher ses clichés et il se contente le plus souvent de modifier leur luminosité ou leur contraste sans interférer avec la chair.

Patrick Gomme : photo nu 1

Virginie, 41 ans, gestionnaire administrative.

Patrick Gomme : photo nu 2

Virginie, 40 ans, formatrice degustatrice.

Patrick Gomme : photo nu 3

Valentine, 23 ans, maroquinerie.

Patrick Gomme : photo nu 4

Sophie, 37 ans, commerciale.

Patrick Gomme : photo nu 5

Solène, 27 ans, étudiante.

Patrick Gomme : photo nu 6

Linda, 27 ans, artiste.

Patrick Gomme : photo nu 7

Laure, 24 ans, baroudeuse.

Patrick Gomme : photo nu 8

Florida, 31 ans, ingénieur agronome.

Patrick Gomme : photo nu 9

Elodie, 19 ans, étudiante.

Patrick Gomme : photo nu 10

Christine, 43 ans, responsable de service.

Mots-clés insolitensfwnsfy

Share this post

Gabe

Gabe est consultant et formateur en technologies de l’information. Souvent débordé par un emploi du temps beaucoup trop rempli.

  • bibousiq

    Il fut un temps où la photo ne cherchait qu’à retranscrire le réel. Aujourd’hui, on semble vouloir le cacher à tout prix. Ce monde est bizarre !
    Bravo à ce photographe de vouloir revenir à l’essence des choses.
    (PS: pour ma part, mis à part de très très rares exceptions, je ne photographie qu’à la lumière naturelle et je n’utilise pas Photoshop car…je ne sais pas l’utiliser mdr)

    • Complètement d’accord avec toi, je partage exactement la même vision. Je n’utilise pas non plus Photoshop d’ailleurs mais ça m’arrive quand même de bricoler un peu sur Lightroom pour corriger l’expo et la netteté.

      • Sashimi

        Lightroom (à l’origine « Photoshop lightroom ») n’est qu’une version remodelée de certaines fonctionnalités photoshop et facilitant le workflow de développement. Tu peux utiliser photoshop pour faire du développement photo numérique exactement comme Lightroom. Suffit pas de basculer dans la chirurgie numérique.

        • bibousiq

          Justement, en matière de chirurgie photographique, c’est plutôt Photoshop qui est utilisé.

        • Certes, mais Lightroom ne permet généralement pas d’aller aussi loin que Toshop, justement. Enfin pas sur ce terrain là.

      • bibousiq

        Je fais la même chose avec Lightroom. Au pire, j’applique juste un preset. :)

  • Bonjour

    Je trouve vraiment dommage que depuis quelque temps on ait régulièrement des sujets coquins sur Fredzone, alors que ce site n’en n’a pas vraiment besoin pour se faire connaitre.

    • Sashimi

      Le nu n’est pas nécessairement coquin. En particulier dans le cas de l’article suivant.

      • Oui tu as raison, mais on trouve de plus en plus de sujets sur le sexe et le porno sur Fredzone, je ne vois pas trop le rapport …

  • SuperDuck

    Ces femmes « natuelles » restent toutefois beaucoup épilées. « Toutes leurs imperfections » mais sans le moindre poil donc …

  • Pingback: Sex Actus *.* 1er juin, An XVI - Eve de Candaulie()