Elon Musk a donné un peu plus de détails sur la fusée qui nous emmènera sur Mars

Il y a quelques jours, Elon Musk a dévoilé l’identité du premier touriste qui ira faire un voyage sur la Lune à l’horizon 2023. Il s’agit du milliardaire japonais Yusaku Maezawa. Lors de cette annonce, le CEO de SpaceX en avait aussi profité pour faire des révélations sur la fusée BFR (Big Falcon Rocket) qui devrait être la première à nous emmener sur Mars.

Lors de son annonce, l’entrepreneur avait admis que ce n’était pas commun que « des entreprises et même des agences gouvernementales développant des fusées révèlent beaucoup de choses sur le matériel qu’elles développent. » Toutefois, SpaceX n’est pas une entreprise comme les autres.

Comme l’a indiqué Marco Caceres, du groupe Teal, lors d’un entretien avec Business Insider, « Musk veut amener le public avec lui. Il vit et respire cette entreprise. Alors, quand il a du matériel qui le passionne, il veut juste le montrer et être aussi transparent que possible. »

Une fusée de 118 mètres

En avril 2018, il a été annoncé que la BFR culminera à près de 118 mètres de haut lorsqu’elle sera assemblée. La fusée va se décomposer en deux étages principaux. Elle sera équipée du lanceur le plus puissant du monde qui laissera se détacher le second étage de la fusée lorsqu’elle sera en orbite.

Le deuxième étage qui s’apparentera à une sorte de vaisseau spatial devra allumer des propulseurs afin de se placer en orbite autour de la Terre. Lorsque le premier étage de la fusée aura épuisé tout son carburant, il reviendra sur Terre pour faire le plein et retournera en orbite afin de ravitailler le vaisseau.

Ce ravitaillement devrait permettre le voyage jusqu’à Mars.

De petites modifications

Quelques mois après la présentation de la BFR, des modifications ont été apportées à l’engin spatial. Ces changements concerneront notamment la structure externe de la fusée qui sera dotée de trois grandes ailes delta à l’arrière et deux ailes près du nez.

Ce nouveau design rappelle celui de la fusée lunaire de Tintin et apparemment, Elon Musk s’en est inspiré. « J’aime l’esthétique de ce design. Je le trouve magnifique et j’aime le design de la fusée de Tintin. »

Actuellement, les premiers éléments de la BFR sont assemblés dans les usines de SpaceX à Los Angeles.

Mots-clés elon muskmarsspacex