Elon Musk accusé d’avoir littéralement mis un ancien employé venu faire ses adieux à la porte

Les faits se seraient déroulés en septembre 2018. Un haut dirigeant de Tesla avait remis sa démission et, le lendemain, il était revenu à l’entreprise pour résoudre ses différends avec l’entreprise et dire au revoir à ses collègues.

Toutefois, selon des employés qui ont directement vu la scène, mais qui ont tenu à garder l’anonymat par peur de représailles, le PDG de Tesla, Elon Musk, aurait abordé l’ancien employé, l’aurait vilipendé et l’aurait sommé de quitter immédiatement les lieux. Joignant la parole à l’acte, le PDG de Tesla aurait même poussé l’ex-employé à la porte.

Facepalm

Crédits Pixabay

En réponse aux cris d’Elon Musk, l’ex-employé aurait seulement demandé à récupérer son sac à dos. Toutefois, Elon Musk lui aurait physiquement bloqué le passage, lui criant juste de déguerpir. Selon les mêmes sources, l’altercation aurait continué dans le couloir et dans le parking de l’entreprise.

Elon Musk aurait menacé l’employé de mort

Une fois dehors, Elon Musk aurait continué à confronter l’ancien employé et à le réprimander, allant même jusqu’à lui dire qu’il allait le tuer si jamais il nuisait à Tesla. Au final, le chef du personnel de Tesla aurait pris le sac à dos de l’ancien employé et le lui aurait remis.

Par la suite, l’ancien employé a définitivement quitté les lieux. Toutefois, il a pris soin de contacter les ressources humaines de l’incident et du comportement d’Elon Musk.

Bien que selon les témoins de la scène, le contact physique entre l’employé et Elon Musk ait été léger, cela a suffi à attirer l’attention du conseil d’administration de Tesla qui a déclaré à Bloomberg qu’un examen des faits et une compilation des témoignages allaient être faits.

Le conseil d’administration a même publié un communiqué déclarant : « c’est la responsabilité du conseil d’administration de prendre au sérieux tout problème potentiel porté à notre attention impliquant des membres de la haute direction ».

« Il n’y a jamais eu d’altercation physique »

En tout cas, bien qu’on ne sache pas à qui le conseil d’administration de Tesla a confié l’enquête ni la durée de celle-ci, on sait déjà la réponse de l’entreprise face à cet incident.

Dans une déclaration, Tesla a écrit : « Nous avons procédé à un examen approfondi qui a prouvé qu’il n’y avait jamais eu d’altercation physique, un fait confirmé par de nombreuses personnes présentes à l’époque. (…) Ces informations sont tout simplement fausses, comme le confirment de nombreuses personnes qui ont observé l’incident de première main ».

Mots-clés elon musk