iPhone 6 : 100 000 employés de plus pour Foxconn

Si l’on en croit ce qui se murmure dans les milieux autorisés, alors l’iPhone 6 devrait se décliner en deux versions différentes, et il pourrait être commercialisé entre septembre et octobre prochain. Autrement dit, la production du terminal ne devrait pas tarder à être lancée. Selon une publication taïwanaise, Foxconn se serait justement lancé dans une grande campagne de recrutement, avec plus de 100 000 postes à pourvoir à la clé.

Toujours d’après la même source, ce serait 10 000 personnes de plus que du temps de l’iPhone 5s et de l’iPhone 5c. Foxconn s’apprêterait donc à battre son propre record. Comme c’est émouvant.

Foxconn iPhone 6

La production de l’iPhone 6 (ou plutôt des iPhone 6) ne devrait pas tarder à démarrer.

Intéressant, mais cela n’a rien de surprenant car le célèbre industriel aurait en charge 70% de la production, contre 30% pour Pegatron. Ajoutons à cela le fait que l’iPhone 6, contrairement à ses prédécesseurs, se déclinera en deux tailles distinctes. Le premier aurait effectivement droit à un écran de 4,7 pouces, contre un écran de 5,5 pouces pour le second. Des terminaux aussi différents doivent être un peu plus compliqués à produire et c’est peut-être pour cette raison que Foxconn a lancé autant de recrutement.

Rappel des dernières rumeurs en date

A l’heure actuelle, nous savons pas mal de choses au sujet des prochains iPhone. Il faut dire aussi que ces derniers se sont illustrés à maintes reprises au fil de ces dernières semaines, au travers de nombreuses maquettes.

Selon ces dernières, ils devraient ainsi tous les deux profiter de nouvelles lignes, et d’une coque entièrement faite de métal. Avec deux languettes de plastique placées à l’arrière de la coque, pour permettre aux ondes de passer. Exactement comme ce que propose le HTC One (2014), en somme.

Ce n’est pas tout car les iPhone 6 devraient aussi intégrer une nouvelle puce A8, accompagnée d’un co-processeur M8. Cette dernière serait capable de gérer des instructions en 64-bits, exactement comme la génération précédente. S’ajouteraient à cela de nouveaux capteurs, dont un baromètre. Des capteurs qui permettraient aux terminaux de mieux évaluer notre position et nos déplacements.

Alors bien sûr, pour le moment, toutes ces informations sont à prendre avec la plus grande prudence. Y compris tous les détails en lien avec ces fameuses maquettes, puisque leur authenticité n’a pas encore été prouvée.

Via