Clicky

Emma : le robot masseuse de Singapour

La technologie joue un rôle majeur dans la société actuelle. Diverses tâches habituellement accomplies à la main peuvent en effet être désormais exécutées par des robots automatisés. En 2016, un robot masseur nommé « Emma » a été testé pendant plusieurs mois dans la clinique Kin Teck Tong Medical Institution à Singapour. Cette semaine, il est entré en fonction à la clinique de médecine traditionnelle chinoise de NovaHealth.

Emma a donc reçu ses premiers patients dans la semaine. Ce robot effectue des massages « tui na », une technique de massothérapie chinoise.

Robot C-Learn

Selon les chercheurs de la Nanyang Technological University, ou NTU, ses concepteurs, ses massages sont indiscernables de celles d’une masseuse professionnelle.

Emma, le robot-masseur, est entré en activité

Emma a été conçue pour délivrer des massages cliniquement précis, son utilisation nécessite la prescription d’un médecin qualifié en médecine chinoise.

Le robot masseur Emma 3.0 a été produit par la start-up AiTreat et développé à l’université technologique de Nanyang. Il est équipé d’un bras robotisé spécialement conçu pour la massothérapie et fonctionne avec des capteurs ayant la capacité de mesurer la rigidité des muscles et des tendons de ses patients.

Il est également relié au cloud et utilise un système d’intelligence artificielle pour calculer le massage optimal et pour suivre le rétablissement d’un patient en cours de traitement. Emma peut donc traiter les douleurs chroniques. Ses patients peuvent bénéficier d’un massage d’une demi-heure pour seulement soixante-huit dollars ou quarante-deux euros.

Un robot imperceptible d’une masseuse professionnelle

Calista Lim, un médecin de la clinique NovaHealth TCM a indiqué qu’Emma 3.0 n’était pas conçue pour remplacer les humains, mais pour réduire leur charge de travail. Ainsi, ces derniers peuvent traiter plus de patients. Par contre, ses services de massothérapie sont équivalents à ceux d’une masseuse professionnelle, à ceci près qu’il est infatigable.

Elaine Low, une patiente souffrant de douleurs au dos avait tout d’abord des appréhensions à l’idée de se faire masser par un robot. Au final, elle a trouvé cette expérience positive. Elle affirme que c’était très agréable et très confortable. Elle espère donc avoir l’occasion de renouveler cette expérience dans le futur.

Cette nouvelle technologie permet aux patients de s’offrir un massage pour seulement quelques dollars. Elle est à la fois utile et pratique.

Mots-clés robotiquerobots