Clicky

En 1950, les Londoniens avaient imaginé un casque intégral pour se protéger du Grand Smog

Londres a toujours été une ville très polluée et elle fait ainsi face depuis plusieurs siècles au smog, une étrange brume jaunâtre épaisse provenant d’un mélange de plusieurs polluants relâchés dans l’atmosphère par les industries polluantes installées dans la région.

En 1952, la capitale britannique a été frappée de plein fouet par un smog extrêmement dense. Face au froid, les Londoniens ont en effet brûlé plus de charbon pour se chauffer, relâchant du même coup une quantité importante de dioxyde de soufre dans le ciel.

Casque Smog

Pour ne rien arranger, les centrales électriques installées dans la région étaient elles aussi alimentées par du charbon et le niveau de pollution a ainsi grimpé en flèche à la fin de l’année.

Le Grand Smog, un phénomène qui a provoqué la mort de plusieurs milliers de personnes

Le 4 décembre 1952, un anticyclone s’est installé au-dessus de la ville, provoquant du même coup une inversion de température. Le brouillard s’est rapidement étendu à travers Londres, donnant ainsi naissance à un smog particulièrement polluant et persistant.

Face à l’ampleur du phénomène, les pouvoirs publics ont alors décidé de suspendre tous les transports en commun de la capitale. Par la suite, les services d’ambulances ont cessé à leur tour de fonctionner.

Le brouillard a continué de s’épaissir pendant plusieurs jours, provoquant par la même occasion de nombreux problèmes respiratoires chez les habitants de la ville. De nombreux cas d’hypoxie ont ainsi été relevés et des centaines de personnes ont contracté des infections.

En tout, quatre mille personnes ont perdu la vie durant le phénomène, et onze milles dans les semaines et mois qui ont suivi.

Par la suite, les autorités britanniques ont pris la décision de mettre l’accent sur l’environnement et plusieurs projets de loi ont été votés dans les années suivantes : les Clean Air Acts et Various Power Act.

Un casque pour se protéger du smog

Les Londoniens prenaient le problème très au sérieux à l’époque et plusieurs mesures de protection ont été envisagées.

Certains ont ainsi eu l’idée de développer un casque intégral capable de protéger son porteur des effets néfastes du smog et ce dernier a récemment refait surface par le biais de plusieurs images d’archives datant de l’époque.

L’identité du créateur du casque n’a pas été révélée, mais ce dernier avait visiblement bien fait les choses. L’appareil était en effet capable de conserver l’air sain à l’intérieur de la visière et il comportait même un dégivreur placé sur le côté, un dégivreur fonctionnant à la bougie.

Pour conserver une bonne visibilité, il suffisait en effet d’allumer une bougie et de la placer dans le boîtier placé sur le côté du casque.

Le créateur de l’appareil avait également aménagé un trou à l’avant afin de permettre à son porteur d’utiliser une paille pour boire son thé ou n’importe quel autre breuvage. Grâce à ce système, l’utilisateur n’avait pas besoin de quitter le casque pour se désaltérer.

Le casque avait fait visiblement fait sensation à m’époque puisque le film promotionnel avait bénéficié de l’attention et de l’expertise de MCA et Universal Pictures. En revanche, le produit n’a pas été commercialisé.

Mots-clés insolite

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.