Clicky

En arrivant sur Switch et Xbox One, Final Fantasy IX conserve des bugs vieux de trois ans

Déjà disponible sur une palanquée de supports, Final Fantasy IX, qui fêtera bientôt ses vingt ans d’existence, vient d’en ajouter deux à la liste, la Nintendo Switch et la Xbox One. Seulement, l’expérience risque de ne pas être aussi belle que sur PlayStation.

La transmission est, quelque part, le secret de l’immortalité. Ainsi, pour que les générations présentes et futures ne résument pas Square Enix à Final Fantasy XV et I Am Setsuna et le considèrent bien fort, l’éditeur vient de ressortir (ajoutez les « re » qu’il convient dans votre tête) Final Fantasy IX sur Nintendo Switch et Xbox One.

Originellement paru sur PlayStation en juillet 2001 au Japon et en février de l’année suivante en Europe, Final Fantasy IX est souvent cité en référence RPG de la génération 32 bits, avec ce retour à une ambiance heroic fantasy que nombre de joueurs avaient regrettée pour les deux précédents volets.

Final Fantasy IX sur Switch et Xbox One : toujours ces bugs sonores

En 2010, Final Fantasy IX devenait légalement téléchargeable sur le PSN, permettant ainsi d’y jouer sur PlayStation 3 mais aussi et surtout sur PSP. Il n’aura pas échappé à la moulinette mobile en ayant ainsi débarqué sur smartphones et tablettes en février 2016. C’est cette version qui est parue sur Steam deux mois plus tard, avant que la PS4 ne soit servie.

Dans sa démarche de quelque peu s’émanciper de Sony, Square Enix avait annoncé il y a quelques mois son projet de ressortir d’anciens titres sur Nintendo Switch et Xbox One. VG247 s’est concentré sur le cas Final Fantasy IX, disponible depuis maintenant une semaine à l’heure où sont vigoureusement tapées ces lignes. Et ce n’est pas beau à voir.

Pour commencer, la police de caractère originale a été remplacée par une autre plus basique. Peut-être car plus lisible sur les écrans actuels, mais vraisemblablement moins travaillée. Les arrière-plans en images de synthèse arborent quant à eux un filtre qui, toujours selon VG247, « les fait souvent paraître encore pires ».

Le souci le plus grand, inhérent aux dernières versions sorties depuis 2016, concerne l’aspect sonore. Ainsi, alors que sur PlayStation et après un combat, les pistes d’environnement reprenaient là où elles s’étaient arrêtées, les moutures modernes les font redémarrer. Un bug présent donc depuis trois ans et sur lequel Square Enix n’a pas encore jugé bon se pencher. On soulignera que le remaster HD de Final Fantasy X avait pareillement souffert avant qu’un patch ne vienne le soulager au bout de quelques mois. Patience alors ? Peut-être pas.