Clicky

En Australie, des pranksters se sont promenés nus dans un McDonald’s

En novembre, cinq hommes nus ont traversé un restaurant McDonald’s en tenant leurs McNuggets à la main. L’incident a eu lieu vers 18h40. Ils paradaient dans le restaurant en formant une file indienne avant de partir. La boutique en question se trouve à Newcastle, dans la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Les autorités locales s’étaient ensuite lancées à la poursuite des farceurs.

D’après le Sydney Morning Herald, il s’agirait d’un défi organisé par le groupe de nudistes. Pour la Police, c’est plus qu’une mauvaise blague. L’acte pourrait être qualifié de nuisance publique. Des familles, y compris des enfants en bas âge, étaient dans le restaurant. La vidéo capturée par la caméra de surveillance montre d’ailleurs l’image d’un enfant à l’entrée.

McDo

Pour faciliter l’identification, la Police de Newcastle a d’abord publié en ligne la vidéo qui montre le visage des cinq hommes. Aidée par la communauté, elle a réussi à les interpeller.

Nuisance publique ?

Dans la vidéo, on peut voir les pranksters complètement nus courir devant tout le monde. Quelques-uns portent des chaussures et des chaussettes. Certains sont visiblement plus audacieux et effrontés que d’autres. La police a souligné qu’au moins deux d’entre eux ont pensé à couvrir leur partie génitale d’un objet.

Étant donné qu’il s’agit a priori d’un lieu de convivialité familiale, le directeur du crime de Newcastle City n’est pas prêt à tolérer le comportement. Pour l’heure, aucune sanction n’a été proclamée à l’encontre des facétieux. Néanmoins, les forces de l’ordre ont fait savoir qu’ils seront ultérieurement convoqués au quartier général.

Exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui

L’appréhension et les règlementations sur l’exhibitionnisme varient selon le pays concerné. En France, la loi est claire à ce sujet : « l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende » (article 222-32 du Code pénal).

Néanmoins, le naturisme n’est pas interdit dans l’Hexagone, si les pratiquants restent aux endroits qui y sont réservés. Sur la plage, également, les normes sont beaucoup moins rigoureuses. Pour les femmes comme hommes, les parties génitales et les fesses sont considérées comme ayant un caractère sexuel. Par contre, à la différence de la poitrine féminine, le torse masculin est plus toléré.

Mots-clés insolite