Clicky

En Australie, un adolescent s’est amusé à cacher des aiguilles dans des fruits

En Australie, un jeune garçon a été arrêté après avoir admis à la police qu’il avait caché des aiguilles à coudre dans des fraises. Cette mauvaise blague a été la source d’un scandale retentissant qui a entraîné des craintes de contamination des fruits dans tout le pays, obligeant même certaines sociétés à jeter des camions entiers de fraise.

La police de Nouvelle-Galles-du-Sud a donc déclaré avoir arrêté le jeune garçon à cause de ce comportement dangereux.

« De toute évidence, au cours des derniers jours, un jeune a admis avoir fait une farce, y compris mettre des aiguilles dans des fraises. » a déclaré le commissaire adjoint, Stuart Smith, selon un rapport de Seven News.

Il a également dit que le garçon serait « traité sous le système de mise en garde des jeunes. »

Pour l’instant, personne n’a été blessé, mais les conséquences économiques de cette mauvaise blague sont considérables.

Une très mauvaise blague avec de lourdes conséquences

La peine pour avoir délibérément contaminé une source importante de nourriture à la Nouvelle-Galles-du-Sud est de 10 ans de prison, mais le Premier ministre australien, Scott Morrison, a déclaré que le gouvernement prévoyait d’augmenter la peine maximale à 15 ans. « Ce n’est pas drôle de mettre en danger les moyens de subsistance des Australiens qui travaillent dur. » a déclaré Scott Morrison.

La police enquête actuellement sur plus de 100 rapports d’aiguilles trouvées dans les fruits. Les forces de l’ordre en ont été trouvées pour la première fois dans des fraises produites par un fournisseur dans l’état du Queensland, dans le nord du pays. De nombreux cas de fraises contenant des aiguilles ont maintenant été signalés dans tout le pays. Des cas concernant des pommes et des bananes ont également été signalés.

Une adolescente avoue également avoir mis des aiguilles dans des fraises

Une écolière de 12 ans a aussi admis avoir placé une aiguille dans une fraise. La jeune fille a montré à ses amis ce qu’elle avait fait à l’école Blue Mountains, en Nouvelle-Galles-du-Sud, a rapporté le Daily Telegraph.

Un étudiant avait alors averti les enseignants et la police a été appelée pour enquêter sur l’incident.

Dans une interview avec des policiers à son domicile, la jeune fille a affirmé qu’elle ne savait pas comment l’aiguille avait fini dans la fraise. Elle a ensuite avoué à ses parents qu’elle avait orchestré la blague après que les officiers eurent quitté sa maison. Ceux-ci ont été rappelés à la maison où la fille a fait des « aveux complets. » L’acte de la jeune fille est la preuve que cette mauvaise blague a beaucoup de copieurs.

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.