En Australie, un paléontologue a découvert des dents d’un requin préhistorique de 25 millions d’années sur une plage

Alors qu’il se promenait le long de Jan Luc, un site de fossiles situé le long de la côte de Victoria, dans le sud de l’Australie, Phil Mullaly, un apprenti paléontologue, a fait une découverte inestimable. Il est tombé sur une dent appartenant à un requin préhistorique.

Les analyses poussées menées par les scientifiques ont démontré que cette dent appartenait à un animal âgé de plus de 25 millions d’années et qui faisait deux fois la taille d’un requin moyen de notre époque. La dent découverte par Phil Mullaly faisait environ 7 cm de long.

Une dent de requin.

L’Australie est réputée pour être un pays qui regorge de nombreux fossiles. Cette trouvaille est une preuve de plus.

Une découverte inattendue

Au cours d’une interview accordée à l’AFP, Phil Mullaly a expliqué qu’il ne s’attendait pas du tout à faire cette découverte. « Je marchais le long de la plage à la recherche de fossiles, je me suis retourné et j’ai vu une étincelle dans un rocher, puis un quart de la dent. »

Le paléontologue s’est dit plus que ravi d’avoir mis la main sur un tel fossile. « J’ai été tout de suite enthousiaste, c’était simplement parfait et je savais qu’il s’agissait d’une importante découverte qu’il fallait partager. »

Les professionnels ont pris le relais

Ne sachant pas à quel type de fossiles il avait à faire, Phil Mullaly a confié sa trouvaille au docteur Erich Fitgerald, conservateur et paléontologue, membre de l’organisation Museums Victoria. Le docteur a alors découvert que les dents appartenaient en fait à un « Carcharodon angustidens. » Cette espèce de requin préhistorique faisait environ 9 mètres de long et se nourrissait de petites baleines et de pingouins au large de l’Australie.

D’après les chercheurs, même le grand requin blanc est deux fois plus petit que cette espèce qui a vécu il y a 25 millions d’années. Après avoir établi ce constat, Phil Murray et Erich Fitgerald sont revenus sur les lieux où la dent a été découverte et ont déterré 40 autres dents du sable qui appartenaient au même spécimen.

Erich Fitgerald a expliqué que ces dents avaient une portée internationale parce qu’elles font partie de trois séries de dents de Carcharodon angustidens dans le monde. C’est la première série découverte en Australie.

Mots-clés paléontologie