Clicky

En Chine, il est maintenant possible de louer sa poupée sexuelle avec une simple application

En Chine, une entreprise du nom de Touch a lancé une nouvelle application mobile afin de permettre aux particuliers de louer des poupées sexuelles pour une durée limitée. Plusieurs modèles sont proposés.

La Chine s’intéresse de plus en plus à l’économie de partage et ce secteur est ainsi en plein essor depuis quelques mois. Grâce aux diverses applications disponibles sur le marché, les Chinois ont ainsi la possibilité de louer des vélos, des machines à laver, des parapluies ou même des scooters et des chargeurs de téléphone.

Touch

Touch, une entreprise spécialisée dans la vente d’objets pour adultes, a donc eu l’idée d’adapter ce concept à un autre marché très populaire en ce moment : celui des poupées sexuelles.

La Chine et l’économie de partage, une véritable passion

Cette société a en effet lancé un nouveau service assez particulier un peu plus tôt dans la semaine, un service permettant aux particuliers de louer des poupées sexuelles pour la durée de leur choix.

Si ces produits se sont considérablement démocratisés ces dernières années, leur coût reste encore élevé et les poupées les plus réalistes peuvent ainsi atteindre plusieurs milliers de dollars. Elles restent donc inaccessibles pour la plupart des gens et c’est précisément ce qui a poussé cette entreprise chinoise à lancer ce service.

En échange d’une certaine somme, les Chinois ont donc la possibilité de fouiller dans un catalogue composé de plusieurs dizaines de références afin de trouver le produit correspondant le plus à leurs fantasmes.

Parmi les produits proposés, on trouve ainsi une infirmière, une princesse, une écolière (sic) ou même une puissante guerrière armée d’une épée.

Louer une poupée sexuelle avec une application

La location est extrêmement simple et les hommes intéressés doivent simplement passer par l’application développée par l’entreprise.

Touch a opté pour une tarification assez accessible puisque la nuit est facturée à partir de 298 yuans pour les modèles les plus basiques, ce qui correspond grosso modo à une quarantaine d’euros. Toutefois, avant de pouvoir louer leur première poupée, ils devront impérativement verser une caution de huit mille yuans, une caution qui leur sera naturellement reversée une fois la poupée rendue.

Pour des raisons évidentes, l’entreprise a décidé de scinder ses produits en deux parties. Le bas de la poupée est ainsi à usage unique et personnel. L’entreprise se contentera pour sa part d’expédier les parties supérieures correspondant au modèle choisi par ses clients.

Touch n’offre pas encore son service sur tout le territoire chinois et elle a ainsi choisi de se focaliser pour le moment sur la ville de Pékin, une ville comptant un peu plus de 21 millions d’habitants.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.