En difficultés financières, Nippon Ichi Software (Disgaea) ne pourrait plus payer ses employés

Suite notamment au lancement chaotique de Disgaea RPG sur mobiles, le studio japonais Nippon Ichi Software se trouverait dans une situation financière telle qu’il ne serait plus en mesure de payer ses employés. Il serait même question de procéder à une simili-mise sous tutelle pour garder la boîte en vie.

La nouvelle, rapportée sur Twitter par un rédacteur de RPG Site et émanant de plusieurs organes de presse japonais, n’est vraiment pas bonne pour Nippon Ichi Software (NIS), studio de développement japonais principalement connu pour sa franchise Disgaea née sur PS2. NIS serait ainsi désormais dans l’impossibilité de payer ses salariés.

crédit YouTube

Une situation découlant du lancement pour le moins calamiteux de Disgaea RPG, titre mobile, mais qui trouve son point de départ dans les ventes relativement modestes des titres NIS vendus au Japon sur consoles.

NIS dans la tourmente après le lancement raté de Disgaea RPG sur mobiles

Pour rappel, Disgaea RPG avait été lancé le 19 mars dernier au pays du Soleil-Levant et constituait une collaboration entre NIS et Forward Works, une filiale de Sony. Il ne sera toutefois pas resté longtemps en ligne en raison de plusieurs problèmes qui auront ainsi motivé une longue maintenance jusqu’à la suppression de l’application des plates-formes de téléchargement. Aux dernières nouvelles, il n’est toujours pas réapparu, et c’est parce que NIS ne peut percevoir aucun revenu de Disgaea RPG dans ces conditions que ses employés se retrouvent impayés.

Le studio compterait cependant remédier à ce lourd problème en recourant à un mandat MS (pour Moving Strike), une sorte de mise sous tutelle. Il s’agit d’une collecte de fonds pour les entités à qui les banques et les investisseurs n’autorisent pas d’emprunt à cause d’un déficit trop important. Ici, NIS entend récupérer de l’argent en vendant ses propres actions à un prix avantageux.

DualShockers rapporte que le blog officiel de Forward Works a présenté ses excuses (japonaises) aux joueurs, et son compte Twitter d’avoir dirigé vers un compte d’assistance ceux qui auraient acheté du contenu sur Disgaea RPG avant le 31 mars 2019. Nos confrères anglophones écrivent qu’étant donné que cette sortie intervient deux mois après le retrait du jeu, un quelconque remboursement apparaît peu probable.

Mots-clés disgaeanippon ichi