Clicky

En Indonésie, une foule en colère a massacré 300 crocodiles

Cette nouvelle a fait la Une des médias en Indonésie. Dans une ferme d’élevage baptisée « Crocodile Craft Centre » se trouvant à Sorong, en Papouasie, près de 300 crocodiles ont été massacrés par plusieurs centaines d’habitants qui ont voulu venger la mort d’un des leurs.

Les évènements se sont déroulé le 14 juillet 2018, jour de l’enterrement de la victime qui a perdu la vie après avoir été attaqué par un crocodile.

Crocodile

D’après les autorités et les agents de protection des animaux, l’homme âgé de 48 ans serait entré par accident dans l’enceinte des crocodiles pour chercher de l’herbe pour nourrir ses vaches. C’est là qu’il aurait été mordu à une jambe avant d’être frappé mortellement par un violent coup de queue de l’un des crocodiles.

Le fait que ces animaux fassent partie d’une espèce protégée en Indonésie n’a pas empêché les habitants d’accomplir leur vendetta.

Une entente de courte durée

Après la mort de leur proche, la famille du défunt ainsi que d’autres habitants du quartier de Sorong se sont rendus auprès de la police pour se plaindre de la présence de la ferme qui se trouve, selon eux, trop proche d’une zone résidentielle. La police a fait office de médiateur entre les habitants et le propriétaire de la ferme d’élevage de crocodiles.

Le propriétaire a accepté de passer un accord avec la famille de la victime et s’est dit prêt à la dédommager comme l’a indiqué le directeur de l’agence locale de protection des animaux, Bassar Manulang.

« Nous sommes parvenus à un accord avec la famille de la victime et avons adressé nos condoléances. » Toutefois, cet accord n’a pas suffi à calmer la fureur des habitants.

Un véritable massacre

En dépit de cet arrangement, plusieurs centaines d’individus se sont dirigées vers la ferme d’élevage armés de couteaux, de machettes et de pelles. Sur place, ils ont abattu 292 crocodiles qui étaient pour l’essentiel des bébés crocodiles.

La foule a également réussi à tuer des adultes mesurant environ deux mètres de long. Suite à ce déchainement de violence, la ferme a perdu presque toute la totalité de ses reptiles. Alertés par les pensionnaires des lieux, la police et les membres de l’agence de protection des animaux ont tenté d’intervenir, mais il était trop tard.

Les crocodiles morts ont été brulés et enterrés dans la ferme d’élevage.

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.