Clicky

En Iran, une danseuse de 18 ans a été arrêtée pour avoir posté des vidéos sur Instagram

Maedeh Hojabri a dix-huit ans et elle se passionne depuis longtemps pour la danse. Il lui arrive fréquemment de publier des vidéos sur Instagram, mais les dernières lui ont valu une visite des autorités. Son crime ? Elle ne portait pas le voile dans certaines séquences.

L’Iran applique une politique extrêmement stricte. Les femmes doivent ainsi se plier à des règles strictes. L’une d’elles leur impose de porter le voile à l’occasion de toutes leurs apparitions publiques.

Maedeh

Maedeh connaît parfaitement ces règles et elle ne pensait pas enfreindre la loi en réalisant ses vidéos chez elle, dans sa chambre.

Elle a été filmée en train de danser sans voile

Passionnée de danse, Maedeh a en effet réalisé plusieurs vidéos dans lesquelles elle était filmée en train de danser sur de la musique pop en portant un chapeau… et non le voile traditionnel.

Elle les a ensuite partagées sur ses différents profils sociaux et notamment sur Instagram.

Les semaines passant, ses vidéos ont rencontré de plus en plus de succès et elle a réussi à fédérer une importante communauté autour de sa passion. Si l’on en croit le Guardian, alors sa chaîne comptait pas moins de six cent mille abonnés avant la suspension de son compte la semaine dernière.

Les autorités iraniennes ont fini par entendre parler de ces vidéos et elles ont envoyé les forces de l’ordre au domicile de la jeune femme afin de l’arrêter. Maedeh a donc été conduite au poste afin d’être entendue. Depuis, elle a été relâchée, mais elle risque de faire l’objet de poursuites.

Instagram bientôt bloqué en Iran ?

En 2012, des fans de Pharrel Williams avaient en effet été arrêtés pour avoir dansé sur Happy depuis les toits de Téhéran… et condamnés au fouet et à des peines d’emprisonnement avec sursis.

L’arrestation de Maedeh n’est pas passée inaperçue en tout cas et de nombreuses voix se sont ainsi fait entendre sur les réseaux sociaux pour prendre sa défense. De leur côté, les autorités iraniennes ont déclaré que les crimes commis sur les plateformes sociales ne resteraient pas impunis.

Beaucoup de gens s’attendent ainsi à ce que le gouvernement iranien mette en place des mesures de filtrage sur tout le territoire, comme c’est le cas actuellement pour Twitter et Facebook.

Mots-clés instagram

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.