Clicky

En Russie, des ingénieurs ont été arrêtés pour avoir miné de la cryptomonnaie dans le Centre fédéral nucléaire

Les cryptomonnaies ont le vent en poupe auprès des internautes depuis quelques mois. Se remplir les poches en créant de la monnaie virtuelle est particulièrement attractif et tentant pour beaucoup. Pour extraire la cryptomonnaie, il suffit juste d’avoir du temps et une machine assez puissante et le tour est joué.

Ce constat n’a pas échappé aux ingénieurs du Centre Fédéral Nucléaire de Sarov, en Russie, qui ont eu la mauvaise idée d’utiliser les ordinateurs gouvernementaux pour miner de la cryptomonnaie.

Bitcoin

Ces derniers ont été arrêtés alors qu’ils essayaient de miner des bitcoins sur leur lieu de travail. Tatiana Zalesskaia, porte-parole du Centre Fédéral Nucléaire, a indiqué que le motif de leur arrestation était une « tentative d’utiliser les ordinateurs professionnels à des fins personnelles, y compris pour du minage. »

Le minage est rendu possible grâce à la puissance de calcul du GPU d’un ordinateur. Seulement, cette opération consomme beaucoup d’énergie.

Intervention des forces de l’ordre

Les responsables du Centre Fédéral Nucléaire n’ont pas mis longtemps à découvrir les manœuvres douteuses de leurs ingénieurs. Sans perdre de temps, leurs supérieurs ont contacté les forces de l’ordre qui ont directement procédé à leurs arrestations.

Lors d’une interview accordée à la presse, Tatiana Zalesskaia a annoncé que « Les mineurs ont été interpellés par les autorités compétentes. » D’après la porte-parole, une enquête criminelle a été ouverte à l’encontre des accusés.

Mettre à profit le superordinateur du centre nucléaire

Le Centre Fédéral nucléaire en question est basé à Sarov, a environ 370 kilomètres à l’est de Moscou. Pour la petite histoire, ce centre s’était équipé en 2011 d’un superordinateur d’une capacité d’un pétaflops, qui en faisait a l’époque le douzième plus puissant ordinateur au monde. Cette base est donc l’endroit idéal pour miner le bitcoin étant donne la puissance de ses machines.

Conscients de cela, les ingénieurs russes du centre de Sarvo ont décidé de tirer profit de leur avantage en utilisant les ordinateurs qui étaient à leur disposition pour miner des bitcoins. Leur objectif était d’encaisser le plus d’argent possible sans se faire prendre.

Malheureusement pour eux, leur petite manigance a tourné cours. Pour l’instant, personne ne sait quelles peines ils encourent. Il se trouve donc que ce ne sont plus seulement les hackers qui s’emploient pour miner illicitement de la cryptomonnaie.

Share this post

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.