Clicky

En Thaïlande, un YouTubeur a été arrêté pour avoir vendu du cannabis sur sa chaîne

Le 13 novembre 2018, le gouvernement thaïlandais a adopté une proposition de loi pour légaliser l’usage médical du cannabis. Croyant que cela signifiait que tout le monde pouvait vendre et acheter du cannabis, un homme du nom de Rangsan Wisetlinthng, 31 ans, s’est empressé d’aller sur sa chaîne YouTube « SamunphirSpp.law 168 »  pour vendre du cannabis.

Malheureusement pour lui, la police s’est rendue dans une maison où il se trouvait dans le district Muang de la province de Bueng Kang, au nord-est de la Thaïlande, pour l’interpeller.

Chez lui, les forces de l’ordre ont retrouvé 3 kg de cannabis séché et compressé ainsi que trois bouteilles de poudre et 161 graines de cannabis.

Interrogé par la police, Rangsan Wisetlinthng s’est défendu en disant qu’il avait été informé qu’une loi avait été adoptée autorisant la possession et la vente de marijuana et que, de ce fait, il n’était coupable de rien.

Un service rapide et à distance

D’après les explications qu’il a fournies à la police, il emballait et postait la marijuana aux clients qui le contactait sur sa chaîne YouTube. D’après Spring News, le dealer se faisait environ 800 euros par mois.

Pour le moment, on ne sait pas quelle peine Rangsan Wisetlinthng encourt, car la police n’a fait aucune déclaration à ce sujet.

Ce qui est sûr c’est que malgré ses explications, il risque quand même de passer quelque temps en prison.

Un usage à des fins purement médicales

Le 23 novembre 2018, l’Assemblée Nationale Législative a adopté la première version du projet de loi visant à autoriser l’usage du cannabis à des fins médicales. Toutefois, cette législation sera réexaminée cinq ans après son entrée en vigueur. Il y a aussi un volet provisoire pour s’assurer que le ministère public de la Santé contrôlera strictement l’usage du cannabis pendant au moins cinq ans après cette entrée en vigueur.

Toutefois, l’existence de ce projet de loi ne signifie pas que le cannabis entrera dans la catégorie des substances moins contrôlée. Pour la Thaïlande, il s’agit de reconsidérer le kratom, plante connue en Asie pour ses vertus médicinales, au même titre que la morphine.

Comme l’a indiqué le porte-parole du gouvernement de Puttipong Punnakanta, « Le projet de loi n’ouvre l’usage du cannabis qu’aux patients et aux médecins uniquement. »

Mots-clés youtube