Encelade pourrait abriter une vie extraterrestre

La NASA a tenu une conférence de presse spéciale hier afin d’annoncer une nouvelle surprenante. Encelade, une lune de Saturne, pourrait potentiellement abriter une vie extraterrestre. L’agence a en effet repéré une activité géothermique dans un océan souterrain, ce qui augmente la probabilité d’y trouver la vie.

Encelade est un satellite naturel situé dans l’orbite de la planète Saturne. Il a été découvert par William Herschel en 1789 et il est la dixième lune de la planète par sa taille.

Encelade

Encelade pourrait potentiellement abriter la vie.

Ce satellite fascine les astronomes et les chercheurs depuis de longues années, et notamment depuis le lancement de la mission Cassini.

Encelade, un satellite très spécial

Grâce à la sonde du même nom, nous avons en effet découvert que le corps possédait une géologie extrêmement complexe, une géologie inexplicable pour un corps de cette taille. La sonde a en effet découvert à sa surface de puissants geysers en provenance des entrailles du corps.

Cette découverte surprenante a poussé les scientifiques à se pencher sérieusement sur son cas. En poussant plus loin leurs investigations, ils ont alors réalisé que le satellite abritait un océan d’eau liquide sous sa surface. Cette découverte avait évidemment fait beaucoup de bruit.

La NASA a poursuivi ses observations  depuis et elle a visiblement eu raison de le faire. Après avoir analysé les panaches s’élevant de la lune, l’agence a en effet réalisé que ces derniers contenaient environ 98 % d’eau et 1 % d’hydrogène sous forme moléculaire.

D’après les chercheurs, cette particularité prouve l’existence d’une activité géothermique dans les océans de la lune.

Ils pensent en outre que cet hydrogène pourrait parfaitement servir de source d’énergie à des formes de vie microbiennes. En d’autres termes, Encelade pourrait tout à fait abriter la vie. Du moins en théorie. Pour l’heure, nous n’avons en effet aucune preuve de l’existence micro-organismes vivant dans les océans de la lune.

Encelade pourrait potentiellement abriter une forme de vie extraterrestre

Ce n’est pas tout cependant. En s’appuyant sur les données de la sonde Galileo et sur celles de Hubble, la NASA a détecter des panaches intermittents similaires sur Europe, un satellite situé cette fois dans l’orbite de la planète Jupiter.

Et maintenant ? Le seul moyen pour déterminer si une vie extraterrestre existe sur ces satellites est d’effectuer des prélèvements et de les analyser. Le hasard fait bien les choses, car l’agence spatiale américaine a profité de la dernière édition de l’American Geophysical Union pour présenter deux missions extrêmement prometteuses : ELF et E2T.

Particulièrement ambitieuses, ces dernières visent tout simplement à envoyer sur Titan et Encelade deux sondes capables de se placer dans l’orbite de ces satellites et d’effectuer des vols en rase-motte pour récupérer l’eau crachées par les geysers.

Il faut cependant signaler que ces deux missions n’ont pas encore obtenu de financement. Cette découverte devrait cependant jouer en faveur de l’agence et de ses chercheurs.