Encore une photo volée pour le Meizu MX4 Pro, avec des caractéristiques en prime

Le Meizu MX4 Pro fait pas mal parler de lui depuis quelques temps et ce n’est plus qu’une question de jours ou de semaines avant qu’il ne soit présenté par son constructeur. Oui, et si le sujet vous intéresse, alors sachez qu’une nouvelle photo de la bête vient tout juste de faire son apparition, avec quelques caractéristiques en prime. Envie d’en voir plus ? Vous ne pouviez pas mieux tomber.

Sur le plan esthétique et sans grande surprise, le Meizu MX4 Pro sera très proche de son petit frère, et donc du MX4… normal. Des lignes rectangulaires, des coins arrondis, il rappelle aussi beaucoup un autre téléphone affublé d’une pomme croquée.

Photo Meizu MX4 Pro

Le Meizu MX4 Pro dans son plus simple appareil.

Toutefois, et contrairement à ces téléphones, le seul et unique bouton ornant sa façade est… rectangulaire. Sachez en outre qu’il y a de très très très fortes chances qu’il dissimule un lecteur d’empreintes digitales. Après tout, le biométrique marche bien en ce moment.

Une bête de course, et des lignes séduisantes

En marge de cette photo, le Meizu MX4 Pro a aussi fait une apparition très remarquée chez GFX Bench. D’après la célèbre plateforme de benchmarking, il devrait mettre la barre très haut en terme de caractéristiques techniques.

Il serait notamment question d’un écran de 5 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, pour une résolution en 2560×1536, avec un processeur Exynos 5 constitué de huit coeurs, un GPU ARM Mali-T628 MP6, 3 Go de mémoire vive et quelque chose comme 16 Go de stockage. Joli, non ?

Certes, et il en va de même pour la partie photo qui s’appuierait sur un capteur principal de 19 (20) millions de pixels capable de filmer en 4K et sur une caméra frontale de 5 millions de pixels. Le tout avec du WiFi, du Bluetooth, du NFC et toutes les bricoles habituelles bien sûr.

Si l’on en croit les derniers bruits de couloir en date, alors le MX4 Pro devrait être présenté quelque part en novembre. Et il sortira sans doute en France puisque Meizu s’intéresse de plus en plus à l’hexagone.

Via