Clicky

Envie de coucher avec Siri ou Alexa ? Vous n’êtes pas les seuls !

Siri et Alexa ont réussi à séduire des millions de personnes à travers le monde. Certains ont même développé une attirance assez particulière pour ces assistants. C’est en tout cas ce que révèle l’étude originale menée par un cabinet d’assurance britannique.

Insurance2go a en effet lancé une vaste enquête afin de mieux évaluer le rapport de connivence existant entre l’utilisateur et son assistant virtuel personnel. L’entreprise a donc été à la rencontre de 1 000 personnes de milieux différents et elle leur a demandé de répondre à une série de plusieurs questions portant essentiellement sur Siri et Alexa.

Assistants Virtuels

L’expérience a révélé des résultats assez… inattendus. Bizarres, même.

26 % des personnes sondées ont pensé à coucher avec leur assistant virtuel

Sur les mille personnes interrogées, 26 % ont en effet reconnu avoir pensé au moins une fois à coucher avec leur assistant virtuel.

Étrange, n’est-ce pas ? Certes, mais ce n’est pas le plus intéressant, car les organisateurs de l’étude leur ont aussi demandé de décrire la manière dont ils imaginaient leur assistant. Sans surprise, la plupart d’entre eux les ont décrits comme des personnes avenantes et attrayantes.

Alexa par exemple a été décrite avec un petit nez en bouton (29 %), de belles lèvres naturelles (29 %) et un regard bleu profond (35 %). Siri, pour sa part, serait doté d’un nez prononcé (34 %), d’une mâchoire carrée (28 %) et d’un regard à la fois sombre et envoûtant (31 %). Ce sont en tout cas les tendances dégagées par la compilation des données récoltées à l’issue du sondage.

Une vision conditionnée par ses origines ?

Ce n’est pas tout. En examinant attentivement les réponses des gens, les sondeurs ont aussi réalisé que leur vision dépendait essentiellement de l’endroit où ils vivaient. La version londonienne d’Alexa est ainsi un peu différente de celle du reste du pays. Dans la capitale anglaise, l’assistante est en effet vu comme une blonde (26 %) de 25 ans environ (19 %) avec une peau blanche (39 %) et un maquillage très prononcé (35 %).

Siri est vu par les Londoniens comme un homme de 25 ans environ (14 %) avec une peau un peu bronzée (25 %) et des taches de rousseurs (22 %).

En revanche, et c’est finalement le chiffre le plus surprenant de l’étude, seul 1 % des personnes sondées ont imaginé Alexa avec une peau noire, contre seulement 3 % pour Siri. Le chiffre augmente plus en Irlande en revanche et il passe ainsi à une moyenne de 9 %.

Mots-clés insolitesexualité

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.