Clicky

Epic Games : les revenus des développeurs en hausse sur l’Unreal Engine Marketplace

L’immense succès de Fornite et les revenus colossaux qui vont avec donnent des ailes à Epic Games. L’éditeur vient d’annoncer que la part revenant aux développeurs lors d’une vente sur l’Unreal Engine Marketplace allait augmenter pour passer de 70 à 88%. Concrètement, seuls 12% des revenus générés par les ventes réalisées sur la plateforme reviendront à Epic Games, contre 30% auparavant. De quoi soigner un peu plus encore l’image d’un éditeur qui va de succès en succès.

À noter par ailleurs que la décision prise par la firme de Tim Sweeney est rétroactive. Elle s’applique donc à toutes les transactions antérieures à cette annonce (même celles réalisées dès le lancement de l’Unreal Engine Marketplace en 2014), et concerne tout autant les ventes présentes que futures. Les développeurs des contenus proposés sur la plateforme d’Epic peuvent clairement dire merci aux joueurs de Fortnite. Sans l’éclatant succès du titre, cette généreuse mesure n’aurait pas pu être envisagée.

D’humeur généreuse, Epic Games soigne un peu plus son image de marque en augmentant la part revenant aux développeurs lors d’une vente sur l’Unreal Engine Marketplace.

C’est d’ailleurs ce que précise noir sur blanc Tim Sweeney dans un communiqué. « Grâce à la combinaison de la croissance du Marketplace et de l’énorme succès de Fortnite, Epic gère désormais un énorme volume de commerce numérique. Les économies d’échelles qui en découlent nous permettent d’en faire profiter la communauté de l’Unreal Engine Marketplace, tout en permettant à Epic de réaliser un bénéfice conséquent », a-t-il indiqué.

Epic Games prend de vitesse les autres plateformes de contenus

Un peu particulière puisqu’elle propose avant tout des contenus graphiques et sonores destinés à être intégrés à des productions vidéoludiques (Epic note d’ailleurs que Ark : Survival Evolved et PUBG ont utilisé des ressources provenant de son Marketplace), la plateforme d’Epic prend une longueur d’avance sur sa concurrence directe et indirecte.

La plupart des services du même type (comme l’Unity Asset Store, le Game Dev Market, ou encore TurboSquid) proposent en effet une part de 70 % aux développeurs et se plient donc aux actuels standards de l’industrie. Très répandue, la règle du partage 70/30 s’applique également du côté de chez Steam ainsi que sur les Stores respectifs de Microsoft, Sony et Nintendo. Dans la même veine, Apple prend aussi une part de 30% sur les ventes réalisées sur iTunes ou sur son App Store (du moins lors de la première année. Par la suite, la firme à la pomme ne prend plus que 15%).

En rabotant sa marge, Epic Games pourrait – peut-être – pousser d’autres acteurs du marché à en faire autant… et il y a fort à parier que ce ne seraient pas les développeurs qui sont plaindraient.

Mots-clés epic gamesfortnite

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.