Ericsson : un certificat expiré a mis des millions de téléphones HS

La technologie est très utile, mais elle peut se révéler très fragile. Une simple mise à jour qui tourne mal et ce sont des millions d’appareils qui se retrouvent inutilisables. Cela est arrivé à la marque Ericsson.

Pour le constructeur, c’est sans précédent et les utilisateurs de ses produits se sont retrouvés bloqués pendant des heures. Un certificat logiciel périmé a bloqué les fonctions essentielles de millions de smartphones.

Des millions d’utilisateurs de terminaux mobiles de la marque Ericsson n’étaient pas en mesure de recevoir des appels et des messages au cours de la journée du jeudi 6 décembre 2018. Ce sont surtout les utilisateurs du Royaume-Uni et du Japon qui ont été touchés par cette panne.

Que s’est-il réellement passé ? Quelles sont les mesures prises par le géant Ericsson ? Doit-on s’inquiéter pour la suite ?

Un logiciel défaillant à l’origine de la panne

Jeudi dernier, les utilisateurs de smartphones Ericsson au Royaume-Uni, au Japon et dans près de 12 pays ont été incapables d’émettre et de recevoir des appels et des SMS. Ils n’ont pas non plus été capables d’utiliser le réseau pour se connecter à internet. La panne a duré près de quatre heures et pour un géant comme cette marque, c’est presque sans précédent.

Cette panne a été provoquée par un certificat de logiciel périmé, mais avant cela, Ericsson savait déjà que le logiciel était défaillant. Avant jeudi, le logiciel fonctionnait encore bien que défectueux étant donné que son certificat n’était pas encore expiré.

Bien évidemment, le fabricant a tout de suite réagi, mais les utilisateurs touchés n’ont pas été spécialement ravis d’apprendre que cette panne aurait parfaitement pu être évitée.

Des autres géants Tech touchés par ce genre de pannes

Cette fois-ci, c’est la marque Ericsson qui se trouve sous les projecteurs avec cette défaillance logicielle menant à une panne générale, mais bien avant, d’autres marques ont connu des faits similaires.

C’est donc quelque chose qui peut arriver à tout moment à n’importe quel produit high-tech.

En 2013, le Xbox Live et Azure ont été inutilisables pendant quelques heures à cause d’un certificat de logiciel expiré. L’App Store a lui aussi été touché en 2015 toujours à cause d’un certificat de logiciel expiré et très récemment, ce sont les casques Oculus Rift qui ont été concernés par le même phénomène.

Mots-clés ericson