Clicky

Erreur 53 : Apple s’amuserait-il à flinguer nos iPhone ?

Apple fait face à de nombreuses critiques depuis quelques jours et cela n’a rien de surprenant. Des milliers d’utilisateurs se sont effectivement retrouvés avec un smartphone inutilisable après avoir installé la dernière mise à jour de la plateforme de la marque. Et attention, car contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agirait pas réellement d’un bug.

D’après les informations dont on dispose, ce problème toucherait surtout les téléphones les plus récents de la marque et donc l’iPhone 6 et l’iPhone 6s ainsi que leurs différentes déclinaisons.

Erreur 53 iPhone

Si vous avez une erreur 53 sur votre iPhone, alors vous êtes clairement mal barré.

A chaque fois, les choses se déroulent de la même manière. L’utilisateur installe la dernière mise à jour de la plateforme et il se retrouve face à une « erreur 53 » après avoir redémarré son terminal.

L’erreur 53 a fait des milliers de victimes

Pas terrible, mais le pire reste à venir car cette erreur rend le téléphone complètement inutilisable et il est impossible de contourner le problème ou même de le corriger.

Beaucoup de gens ont investi les forums de la marque pour se plaindre. En discutant entre eux, ils se sont rendus compte que leurs téléphones avaient tous subi des réparations chez des réparateurs non-agrées, des réparations qui avaient visé le lecteur Touch ID.

The Guardian a immédiatement contacté la marque pour tenter d’en savoir plus et cette dernière a expliqué que ce bug n’en était pas vraiment un et qu’il s’agissait en réalité… vous allez rire… d’une mesure de sécurité.

Ce n’est pas vraiment une révélation mais le lecteur Touch ID est utilisé pour restreindre l’accès à notre téléphone et à toutes les données stockées dessus.

Il joue un rôle capital, d’autant qu’il est aussi utilisé par le service de paiement mobile de la firme.

Ce n’est pas un bug, mais une fonctionnalité

Dans ces conditions, Apple a mis en place une protection pour éviter que des personnes mal intentionnées ne puissent accéder aux données stockées sur le téléphone en s’appuyant sur un lecteur Touch ID installé par un tiers, et donc par une entreprise non-agrée.

Cette fameuse protection est plutôt efficace puisqu’elle met ces téléphones hors-circuit, sans espoir de récupération.

En d’autres termes, il sera impératif de passer par Apple pour réparer le lecteur Touch ID de son terminal. Une opération qui peut coûter plusieurs centaines d’euros en fonction des problèmes rencontrés sur le terminal.

Dans l’absolu, on peut évidemment comprendre que la firme cherche à sécuriser au maximum ses terminaux mais le problème, ici, c’est qu’il est tout bonnement impossible de débloquer les téléphones incriminés, même en passant par ses services.

Oui et elle n’a pas non plus pensé à prévenir ses clients en amont.

Mots-clés appleiphone