Clicky

Et Nissan inventa la chaise intelligente autonome

Nissan est un constructeur extrêmement prolifique, mais il est aussi très inventif et il vient de le prouver une nouvelle fois en levant le voile sur un produit assez atypique, un produit se présentant sous la forme d’une chaise intelligente autonome. Et attention car cette dernière intègre la solution ProPILOT de la marque.

Il est possible que ce nom ne vous soit pas tout à fait inconnu et c’est assez logique car cette technologie est intégrée au tout dernier monospace de la marque, un monospace disponible à la vente depuis le mois d’août au Japon.

Chaises autonomes Nissan

Nissan a inventé des chaises autonomes et intelligentes.

Pour l’heure, elle n’est pas encore disponible en Europe mais cela changera prochainement puisqu’elle sera intégrée au prochain Qashqai.

ProPILOT : un assistant à la conduite avant tout

ProPILOT porte plutôt bien son nom et il se présente finalement comme un système d’aide au pilotage. S’il n’a pas pour vocation à remplacer le conducteur, du moins pas pour le moment, il sera tout de même capable de gérer l’accélérateur, le frein et la direction. Mieux, grâce à ses capteurs et à ses multiples caméras, il pourra aussi gérer les distances de sécurité à une vitesse comprise entre 30 et 100 km/h.

Le conducteur, lui, n’aura qu’à appuyer sur un simple bouton pour l’activer… ou le désactiver.

Nissan ne compte évidemment pas en rester là et le constructeur travaille ainsi sur la version 2.0 de ProPILOT. Attendue pour 2018, elle apportera une nouvelle fonction : le changement de voie. La troisième version ira encore un peu plus loin pour sa part puisqu’elle permettra aux véhicules équipés de la technologie d’évoluer en milieu urbain. Pour l’heure, cet assistant est en effet surtout adapté à la conduite sur autoroute.

Quel est le rapport avec ces chaises ? Simple, Nissan a tout simplement intégré sa technologie à ce produit afin de le rendre autonome et intelligent.

Plusieurs scénarios sont envisagés par la marque et le premier a évidemment trait aux files d’attentes. Grâce aux capteurs placés sur la chaise et au moteur situé entre ses pieds, cette dernière peut se déplacer latéralement à mesure que la file avance.

Des chaises intelligentes et autonomes

L’utilisateur, lui, n’a absolument rien à faire si ce n’est patienter.

Comme Nissan l’explique dans sa vidéo, cette chaise n’a pas pour vocation à être pilotée par un opérateur. En réalité, elle se contente de suivre un itinéraire défini en amont, tout en respectant une distance de sécurité de quelques centimètres entre chaque chaise.

Mieux, elle peut aussi suivre automatiquement un individu ou un autre objet. Il suffit tout simplement de la programmer pour cet usage.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette chaise n’est pas une simple démonstration technique. Nissan envisage en effet de mener des tests sur le terrain à la fin de l’année, mais uniquement au Japon.

Si ce produit est très impressionnant d’un point de vue technique, il soulève tout de même de nombreuses questions et la plus évidente de toutes touche à la santé. Rester trop longtemps assis, ce n’est ni bon pour la ligne, ni pour le cœur. Et encore moins pour le dos.

Mots-clés insolitenissan

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.