Et si Facebook et Twitter avaient des badges ?

La grande force de Foursquare, ce sont ces fameux badges que l’on peut décrocher en checkant certaines localisations. C’est trop la classe et ça te permet de te la ramener quand tu vas aux soirées branchées des blogueurs top influents. Forcément, pas mal de services s’en sont inspirés et proposent leurs propres badges, comme BetaSéries ou encore Google Actualités US et c’est sans doute ce qui a poussé Olybop à réaliser des badges pour Facebook et Twitter. Même que ces derniers sont plutôt jolis et que vous allez pouvoir les découvrir dans la suite de l’article.

Et si Facebook et Twitter avaient des badges ?

 

Et tu en as vraiment pour tous les goûts, on peut dire qu’Olybop s’est pas mal déchiré sur ce coup. Pour Twitter, il en a ainsi réalisé une douzaine et cela va du badge Nouveau (« Tu comprend rien ? Normal ») au badge Alcoolique (« 20 tweets incompréhensibles ») en passant pas le badge Alzheimer (« 10 fois le même tweet ? personne n’en veut, arrête »). Vous l’aurez compris, ces badges ne sont pas sérieux, c’est juste du grand délire et on peut franchement trouver quelques perles très sympathiques. Bon, si vous ne trainez pas sur Twitter, c’est sûr que vous ne comprendrez pas grand chose.

Même chose évidemment pour les badges Facebook. Là encore, on peut dire que notre copain graphiste a fait fort. Perso, j’aime beaucoup le badge Serial Poker (« le roi du poke. génial ! ça sert à rien »), le badge Infidèle (« 10 changements de status amoureux dans le mois ») et le badge Super Connard (« caché du mur de plus de 50 personnes »). Je ne sais pas ce qu’Olybop a « consommé » pour les créer mais je trouve qu’ils collent plutôt bien à la réalité. Mon préféré de tous, d’ailleurs, c’est le badge Faux-Cul (« + de 2000 amis, créé toi une page fan »). Là, c’est clair, on tient quelque chose.

Bref, maintenant, ce qui serait super, c’est qu’il en fasse de même pour Google+. Oui parce que là aussi, il y a matière à faire. Bon, pour l’instant, les « GooglePlusers » sont nettement plus sages que sur Twitter et Facebook mais nul doute que cela ne durera pas éternellement. Faut dire aussi, la peinture est encore fraiche et tout le monde n’a pas encore pris ses marques donc ça aide. En tout cas, si vous souhaitez partager ces badges de votre côté, faut pas vous en priver mais n’oubliez surtout pas de citer votre source (pas moi, lui) parce qu’il le mérite bien. Mine de rien, faire ce genre de conneries, ça doit demander pas mal de temps.

Ah, ces graphistes…

Et si Facebook et Twitter avaient des badges ?

 

Et si Facebook et Twitter avaient des badges ?

Mots-clés facebooktwitter