Et si Netflix proposait bientôt un mode hors ligne ?

Netflix a de nombreuses qualités, c’est indéniable, mais le service n’est pas non plus parfait et il lui manque ainsi encore deux ou trois petites choses comme… un mode hors ligne. Reed Hastings, le PDG de la firme, s’est toujours opposé à cette idée mais il semble beaucoup moins catégorique depuis quelques temps et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les utilisateurs de la solution.

A l’heure actuelle, si vous voulez accéder au catalogue de Netflix, il faut impérativement disposer d’un terminal connecté à un réseau mobile ou même à une borne WiFi.

Netflix hors ligne

Redd Hastings n’est plus contre l’idée d’un mode hors ligne sur Netflix.

Cela ne pose pas de problème lorsqu’on utilise le service à la maison mais il en va tout autrement lorsqu’on est en déplacement ou même dans les transports en commun.

Reed Hastings compte garder l’esprit ouvert

Les abonnés de la solution réclament donc depuis un moment la mise en place d’un mode hors ligne mais Reed Hastings s’est toujours opposé à la chose. Cliff Edwards, le responsable de la communication de la marque, avait même déclaré à une époque que le service ne proposerait jamais de mode hors connexion.

Pas mal d’eau a visiblement coulé sous les ponts depuis car Reed Hastings a déclaré durant la présentation de ses résultats financiers qu’il gardait l’esprit ouvert sur le sujet.

Il a ensuite indiqué que la philosophie de la firme avait pas mal évolué depuis ses débuts. A l’origine, ses équipes se sont surtout concentrées sur les flux et leur optimisation mais elles ont de plus en plus conscience du fait que tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne en terme de débit et de couverture réseau.

Alors bien sûr, cela ne veut pas non plus dire que le mode hors ligne sera mis en place la semaine prochaine, mais les déclarations du PDG de Netflix prouvent au moins que l’entreprise n’exclue pas cette option.

Netflix en réalité virtuelle, ce n’est pas près d’arriver

Reed Hastings a aussi profité de cette réunion pour évoquer d’autres points et notamment… la réalité virtuelle. Cette fois, il n’a d’ailleurs pas mâché ses mots puisqu’il a indiqué qu’il ne croyait pas du tout en la RV pour la lecture de vidéos. A ses yeux, les casques actuellement disponibles sur le marché ne sont pas suffisamment confortable pour être utilisés dans cette optique.

En revanche, il croit un peu plus dans la 4K puisqu’il a indiqué que Netflix allait proposer de nouveaux contenus en très haute définition dans les semaines et dans les mois qui viennent avec, au programme, une centaine d’heures de vidéos 4K HDR en août et 150 heures d’ici la fin de l’année.

Moralité, il va peut-être falloir penser à investir dans un téléviseur 4K.

Mots-clés netflixweb