Et si on reparlait du prochain MacBook Pro ?

Le MacBook Pro 2016 est très attendu au tournant et Ming-Chi Kuo pense ainsi qu’il pourrait marquer une véritable rupture dans l’histoire de la gamme. Selon le célèbre analyste, la prochaine version de la machine pourrait ainsi avoir droit à un nouveau châssis, à un nouveau clavier, à de nouveaux ports et… à un lecteur Touch ID.

Ming-Chi Kuo travaille depuis plusieurs années pour le cabinet KGI Securities et il a de nombreuses connexions avec les chaînes de production chinoise et avec des dizaines de sous-traitants différents.

MacBook Pro 2016

Le prochain MacBook Pro pourrait aller bien plus loin que le modèle actuel.

Il a donc une très bonne connaissance du milieu et il a aussi souvent tapé juste par le passé. Et si son dernier rapport dit vrai, alors les prochains MacBook Pro risquent vraiment de sortir de l’ordinaire.

Les prochains MacBook Pro pourraient vraiment sortir de l’ordinaire

Notre analyste pense donc que la marque à la pomme est en train de travailler sur une nouvelle gamme d’ordinateurs se déclinant en plusieurs modèles, une gamme attendue pour la seconde moitié de l’année et plus vraisemblablement pour le quatrième trimestre.

Ces MacBook Pro seraient assez différents des modèles actuels et ils devraient ainsi être un peu plus fins et un peu plus légers que leurs prédécesseurs.

Il y a aussi de fortes chances qu’ils se déclinent en plusieurs coloris comme les MacBook.

Kuo ne donne aucune information sur leur fiche technique mais il indique que ces machines seraient équipées de port Thunderbolt 3 et de ports USB Type-C.

C’est intéressant, mais ce n’est pas fini car elles devraient aussi embarquer un lecteur Touch ID ! Cela ne devrait évidemment pas vous surprendre car OS X 10.12 devrait, aux dernières nouvelles, mettre l’accent sur la biométrie.

Un lecteur Touch ID et une barre OLED à la place des touches de fonctions ?

Mais il y a mieux car le clavier des MacBook Pro devrait aussi être dépourvu de touches de fonctions et ces dernières pourraient ainsi laisser la place à… un écran OLED entièrement personnalisable.

Grâce à ce système, l’utilisateur aurait la possibilité de faire remonter les raccourcis de son choix et les éditeurs de logiciels pourraient aussi l’exploiter de leur côté afin de faciliter l’accès à certaines fonctions.

Sur le papier, c’est évidemment très prometteur mais ce qui serait vraiment révolutionnaire, finalement, c’est que l’entreprise équipe tous les modèles d’une vraie carte graphique dédiée histoire que nous puissions bosser dans les meilleures conditions possibles.

Après tout et comme son nom l’indique, le MacBook Pro est censé être une machine… professionnelle, non ?