Et si on utilisait les climatiseurs pour lutter contre le changement climatique ?

Les questions relatives au changement climatique ne cessent d’inquiéter les scientifiques et chercheurs du monde entier. Avec l’émission incessante d’une énorme quantité de dioxyde de carbone par jour, notre planète se trouve en effet sous la menace de graves problèmes climatiques si des mesures ne sont pas prises le plus rapidement possibles.

Plusieurs entreprises comme Climeworks travaillent actuellement sur un projet qui consisterait à réduire la quantité de gaz à effet de serre se trouvant dans l’air. Le plan serait d’utiliser les climatiseurs pour capter le CO2 et les molécules d’eau dans l’air pour les transformer ensuite en hydrocarbures renouvelables.

Crédits Pixabay

Jusqu’à présent, les climatiseurs sont connus pour leurs actions qui favoriseraient l’élévation de la température mondiale.

Une idée ingénieuse

Dans un article publié cette semaine dans Nature Communications, des chercheurs de l’Institut de Technologie de Karlsruhe en Allemagne proposent d’utiliser des climatiseurs « spéciaux » pour combattre le réchauffement climatique. Leurs recherches consistent à les transformer en appareils capables de capter le CO2 et le H2O qui se trouvent dans l’air.

Quand le CO2 et le H2O sont collectés dans les climatiseurs, ils seront convertis en pétroles synthétiques qui seront ensuite utilisés dans les immeubles de résidence ou dans les bureaux. Les chercheurs ont illustré leur idée avec l’immeuble Fair Tower qui se trouve en Allemagne. Selon eux, grâce aux climatiseurs de l’immeuble en question, 1 000 tonnes de CO2 par heure pourraient être extraites de l’air ambiant.

Les conditions pour la réalisation du projet

Bien que le projet semble très prometteur du point de vue du climat, il reste toutefois quelques points à finaliser avant de pouvoir le concrétiser. À l’heure actuelle, il ne s’agit encore que d’une simple théorie imaginée par les chercheurs qui l’ont appelé « crowdoil ». Pour que les climatiseurs capteurs de dioxyde de carbone puissent en effet voir le jour, les scientifiques doivent d’abord trouver le moyen efficace d’extraire celui-ci de l’air et de construire ensuite l’appareil correspondant.

Si l’idée de réduire la quantité de CO2 dans l’air semble être très intéressante, elle pourrait cependant inciter le public à ne plus se préoccuper de la protection de l’environnement en réduisant d’abord ses propres émissions de carbone.

Dans tous les cas, l’un et l’autre sont nécessaires pour une lutte efficace contre le changement climatique.

Mots-clés climatinsolite