Et si vous deveniez archéologue de l’espace ? 

Grâce à GlobalXplorer, n’importe quel internaute peut se glisser dans la peau d’un archéologue et partir ainsi à la recherche des plus beaux trésors de notre planète. Le tout sans avoir besoin de sortir de chez soi.

Ce service insolite a été imaginé et développé par Sarah Parcak. Si ce nom ne vous est pas totalement inconnu, c’est tout à fait normal, car cette archéologue américaine a souvent animé des TED et elle a aussi été invitée dans plusieurs émissions de télévision durant ces dernières années.

GlobalXplorer

Et si vous deveniez archéologue ?

Accessoirement, elle est aussi professeur agrégée d’anthropologie et elle dirige en plus le Laboratoire pour l’observation mondiale dans une université de Birmingham.

GlobalXplorer, une initiative portée par Sarah Parcak

Sarah Parcak est aussi connue pour faire souvent appel à l’imagerie satellite afin de débusquer de nouveaux sites archéologiques à explorer.

Cette technique lui a permis d’identifier de nombreux sites au fil de ces dernières années. Récemment, elle a eu envie de passer à la vitesse supérieure et de convier ainsi les internautes du monde entier à la rejoindre dans ses travaux.

Après avoir réuni une équipe, elle a donc commencé à travailler sur un portail collaboratif axé sur l’archéologie et plus précisément sur la recherche et l’identification de sites : GlobalXplorer.

Le concept est assez simple à la base. Les internautes souhaitant contribuer au projet peuvent se rendre sur le site et créer leur compte. Cette étape est assez rapide et elle consiste simplement à remplir un formulaire en indiquant son nom, son adresse électronique et le mot de passe de son choix.

Ensuite, il suffira de cliquer sur le bouton « Explorer » pour se lancer dans l’aventure.

Des tutoriels pour s’initier à l’archéologie

La première fois, GlobalXplorer nous prendra dans la main et il nous proposera de suivre un tutoriel complet destiné à nous apprendre les bases. Il nous expliquera notamment comment fonctionne l’outil et ce qu’il est possible de faire avec grâce à des vidéos de prise en main.

Et ensuite ? Le site nous affichera une succession de plusieurs vues satellites et nous devrons alors indiquer si nous voyons quelque chose de suspect ou non. Il ne sera en effet pas possible de parcourir le globe et il faut avouer que c’est un peu dommage. Ceci étant, cette manière de faire est sans doute plus pertinente pour les archéologues.

Pour la petite histoire, il faut savoir que toutes ces images présentent le Pérou et elles proviennent en outre du même endroit. Elles ont en effet été fournies par DigitalGlobe, une entreprise spécialisée dans la prise de photos spatiales en haute définition.

Mots-clés archéologieweb