Etats-Unis : des dizaines de personnes souffrent de maladies respiratoires supposément liées au vaping

Ces dernières années, le vaping est devenu très populaire et attire de nombreux adultes et adolescents. Récemment, une grave maladie pulmonaire a été détectée chez des dizaines de personnes dans plusieurs États américains. Les responsables de la santé ont déclaré qu’elle serait possiblement liée à l’utilisation des e-cigarettes, mais ils ignorent encore pourquoi.

Durant la semaine du 12 août dernier, plusieurs cas similaires ont été signalés dans des États différents. Jusqu’à présent, aucun décès n’a encore été enregistré, mais certains patients ont dû être hospitalisés pendant plusieurs semaines avant de se rétablir.

Crédits Pixabay

D’autre part, certains de ces patients présenteraient encore des problèmes pulmonaires et cardiaques persistants après leur hospitalisation.

Les médecins semblent ainsi déroutés par rapport aux derniers événements. Ils ont toutefois quelques théories qui pourraient expliquer l’apparition de la maladie.

Plusieurs États touchés

Le plus incroyable dans l’histoire, c’est que plusieurs cas similaires ont été déclarés dans des régions différentes. Le 15 août dernier, le Département de la Santé de l’État de Wisconsin a annoncé 15 cas confirmés de maladie pulmonaire causée par le vaping, et soupçonne également 15 autres cas. Dans l’Illinois, au moins six personnes ont présenté le même trouble et cinq autres pourraient également souffrir du même problème.

Le problème a aussi été récemment rapporté dans le Minnesota avec quatre cas similaires.  Trois autres États seraient également concernés par la maladie respiratoire, à savoir l’État de New York, la Californie et l’Indiana. Pour toutes les régions touchées, les victimes sont majoritairement constituées de jeunes adultes et d’adolescents.

Les causes possibles de la maladie

Selon les médecins, les ingrédients contenus dans les e-cigarettes peuvent avoir des effets néfastes pour la santé. Toutefois, les cas les plus sérieux ne devraient apparaître qu’après une utilisation à long terme, comme avec les cigarettes classiques contenant du tabac. Les médecins pensent donc qu’il y a une autre raison derrière ces problèmes respiratoires similaires.

Il a été rapporté que la plupart des victimes auraient inhalé de la nicotine avant de tomber malades, d’autres ont inhalé une certaine dose de THC qui est le produit chimique actif dans le cannabis. D’après Sven-Eric Jordt, anesthésiste, biologiste du cancer et pharmacologue au Duke University, le THC pourrait effectivement causer de graves lésions pulmonaires, un des symptômes enregistrés chez les victimes.

Jordt a aussi déclaré que même les produits de vaping normaux peuvent être dangereux, car ils peuvent surchauffer et générer une teneur élevée en produits chimiques toxiques. L’utilisation des cannabinoïdes synthétiques illicites peut également causer des maladies pulmonaires à cause de leur composition chimique. D’un autre côté, leur fabrication ne suit pas  les normes en termes d’hygiène et de sécurité.

Pour le moment, le mystère reste donc entier, mais l’enquête est toujours en cours et les autorités devraient donc rapidement identifier le composant posant problème.

Mots-clés e-cigaretteVaping