Etats-Unis : un policier perd son emploi après avoir pris un selfie aux côtés d’une femme inconsciente

John Luttrell travaillait depuis plusieurs années pour la police du Kentucky. Plus tôt dans la semaine, l’homme a eu la mauvaise idée de publier sur les réseaux sociaux un selfie pris aux côtés d’une femme inconsciente. Cette erreur lui a coûté son emploi.

Le policier, un homme sans histoire, avait été affecté au comté de Knox, un comté situé dans le sud de l’état. Parmi ses différentes tâches, il était tenu d’effectuer des rondes régulières à Barbourville et dans les alentours.

Licenciement Selfie

Plus tôt dans la semaine, alors qu’il était en train de patrouiller, l’homme a aperçu au loin une femme vêtue d’un tee-shirt rose dans une voiture garée.

Il a pris un selfie en posant aux côtés d’une femme inconsciente

Intrigué, le policier s’est rapproché et il a alors eu la surprise de constater que la conductrice du véhicule était totalement inconsciente.

Il aurait pu frapper à la fenêtre du véhicule pour s’enquérir de son état de santé, mais il a préféré sortir son téléphone de sa poche et prendre un selfie en posant à côté d’elle. La photo le montrait le pouce dressé vers le ciel, un énorme sourire lui barrant le visage.

Loin d’en rester là, le policier a ensuite ouvert l’image avec un éditeur d’images pour ajouter la légende suivante : « Another day at work ».

John Luttrell a ensuite partagé la photo sur les réseaux sociaux pour en faire profiter ses proches et ses amis. Il s’attendait sans doute à ce que la photo ne quitte pas son cercle, mais tout ne s’est pas franchement passé comme prévu et l’image a ainsi été massivement partagée par les internautes.

L’affaire est remontée aux oreilles du bureau du shérif

Elle est alors très vite devenue virale et elle a bien entendu fini par atterrir sur le bureau du shérif du comté de Knox. Ce dernier n’a pas franchement apprécié le clin d’œil et il a alors décidé de lancer une enquête interne pour déterminer si cet écart de conduite méritait une sanction disciplinaire.

Il semblerait que cela soit le cas puisque John Luttrell a annoncé avoir présenté sa démission le lendemain de la publication de sa photo. Démission acceptée dans la foulée par le bureau du shérif.

Mike Smith, le responsable du département, a annoncé publiquement la nouvelle, tout en rappelant que le bureau du shérif s’est engagé à offrir un service « professionnel » et « transparent » aux habitants du comté.

Encore une fois, on constate donc que nos actions sur les réseaux sociaux peuvent avoir d’importantes répercussions dans notre vie de tous les jours. Dans ce contexte, tout comme il est préférable de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler, il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de publier la moindre image – ou la moindre publication – sur les plateformes sociales. Internet n’oublie rien.

Mots-clés insoliteselfies