Euro 2016 : selon Microsoft, la France devrait remporter la finale contre le Portugal

L’Euro 2016 touche à sa fin. La finale se déroulera en effet demain soir et elle opposera la France au Portugal. Toute la question est évidemment de savoir qui va l’emporter. Le hasard fait bien les choses car Microsoft a demandé à ses algorithmes prédictifs de se pencher sérieusement sur la question et ces derniers ont déterminé que l’équipe de France avait de bonnes chances de remporter le match.

Microsoft s’intéresse à l’intelligence artificielle depuis pas mal d’années maintenant et cela n’a rien de surprenant car il s’agit d’un secteur extrêmement porteur.

Prédictions Euro 2016

Selon Bing, la France devrait remporter l’Euro 2016.

La firme a développé de nombreux algorithmes au fil des ans et certains d’entre eux sont même capables de prédire l’avenir.

Microsoft s’intéresse depuis longtemps à l’intelligence artificielle

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact. Ces fameux algorithmes ne font pas réellement dans la divination, ils se contentent en réalité de calculer des probabilités en s’appuyant sur différentes données, sur différentes variables. La nuance est d’ailleurs importante.

Microsoft a conduit plusieurs essais au fil de ces dernières années, en couvrant notamment le dernier tournoi organisé par la NCAA ou encore la Ligue 1 et l’UEFA.

L’entreprise ne pouvait évidemment pas résister à l’envie d’en faire autant avec l’Euro 2016 et il suffit ainsi que les internautes tapent une simple requête dans Bing pour suivre les matchs et, surtout, pour voir apparaître les prévisions de ces fameux algorithmes.

Ces derniers se sont évidemment penchés sur la finale de demain soir, une finale qui opposera la France au Portugal. Oui et d’après leurs calculs, l’équipe de France aurait très exactement 71 % de chances de l’emporter sur les portugais. Pas mal, n’est ce pas ?

La France aurait 71 % de chance de remporter la finale

Certes, mais il faut tout de même rappeler que ces fameux algorithmes ne sont pas complètement fiables. Non et nous en avons d’ailleurs eu la preuve cette semaine avec le match qui a opposé la France à l’Allemagne. Selon Bing, notre équipe avait en effet 52 % de chances… de perdre.

Fort heureusement pour elle, et aussi un peu pour nous, les prédictions du moteur ne se sont pas réalisées.

En réalité, ça a même été tout le contraire, comme vous avez pu le constater. L’équipe de France était plutôt mal engagée durant les premières minutes du match, certes, mais elle est parvenue à renverser la tendance et à marquer pas moins de deux buts. Personne n’avait prévu une telle victoire d’ailleurs.

La morale de l’histoire ? Les chiffres et les probabilités ne font pas tout. C’est une bonne chose d’ailleurs.

Mots-clés microsoft