Clicky

Europe, l’homologation des véhicules se durcit

L’homologation d’un véhicule sert à garantir au consommateur que le produit qu’il achète correspond bien à ce qu’il est en droit d’en attendre. En Europe, les certificats d’homologation des véhicules sont délivrés par le Centre National de Réceptions des Véhicules. Suite au scandale des voitures diesel truquées, les autorités compétentes ont décidé d’appliquer un  protocole d’homologation plus sévère.

Avec ce nouveau protocole, les constructeurs automobiles devront être plus vigilants par rapport à la qualité et la conformité de leurs productions. Toute tentative de truquage des véhicules sera facilement détectable. Ils devront donc travailler dur afin d’obtenir des certificats d’homologation pour leurs véhicules neufs.

Triche Volkswagen

Cette initiative est aussi bénéfique à la protection de l’environnement. Elle aidera considérablement à diminuer le taux de pollution dans le monde.

Le scandale Dieselgate

Le scandale Diesel a éclaté en 2006 avec la grande entreprise constructrice d’automobile allemande Volkswagen. Les ingénieurs de l’entreprise travaillaient à l’époque sur le nouveau moteur deux litres diesel EA 189. Très vite, ils se sont rendu compte que le projet allait dépasser les prix prévus en respectant les normes NOx américaines.

Richard Dorenkamp, le directeur de la dépollution moteur chez Volkswagen a donc autorisé l’utilisation d’un logiciel pouvant tromper les tests d’homologation en 2006. Ce n’est qu’en 2014 que l’on a commencé à avoir des doutes sur l’affaire. Des enquêtes ont donc été menées pour faire sortir la vérité au grand jour.

Les nouveaux protocoles d’homologation

En 2019, WLTP ou Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedurescompte se substitue au NEDC ou Nouveau Cycle Européen de Conduite. Le WLTP donnera une base plus précise pour le calcul de la consommation et des émissions d’une voiture.

Pendant les tests en laboratoire, la consommation de carburant, les émissions de CO2, de particules, d’oxydes d’azotes ou NOx et d’autres gaz nocifs seront mesurés. L’émission de NOx pour les véhicules devra être de 168 mg/km au maximum dans un premier temps. Cette quantité diminuera ensuite peu à peu.

Ce nouveau protocole d’homologation entraînera un changement important dans le domaine de la construction automobile. Pour le moment, les principaux concernés n’ont pas encore réagi face à cette nouvelle mesure. Cela dit, faut il s’attendre à une hausse des prix des voitures neuves ?

Mots-clés législation

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !

  • noox

    « Le scandale Diesel a éclaté en 2006  » en 2016 plutôt