Europol a besoin de vous pour traquer les pédophiles

Europol livre un combat acharné contre les pédophiles et contre toutes les personnes diffusant des contenus pédopornographiques. Afin de faciliter les recherches, le service a lancé le mois dernier une nouvelle initiative assez originale, une initiative impliquant tous les internautes désireux de rejoindre ce combat.

Malgré les diverses actions entreprises par les autorités, il existe encore de nombreux réseaux pédopornographiques sur la toile. Certains d’entre eux se cachent au sein des plateformes sociales, dans les groupes privés, d’autres préfèrent élire domicile sur le dark net.

Interpol

Lorsque la police tombe sur des sites diffusant ce genre de contenus, elle ne se contente pas de saisir leurs serveurs et de traduire leurs administrateurs ou leurs modérateurs en justice.

Europol a besoin de votre aide pour traquer les pédophiles

Non, en parallèle, elle utilise aussi les images collectées durant ces opérations pour identifier les réseaux pédophiles et venir en aide aux enfants victimes de ces affreux sévices.

Toutefois, analyser ces images prend un temps considérable et Europol a donc eu l’idée de mettre en place un programme collaboratif afin de faciliter le travail des enquêteurs : Trace an Object.

Relativement simple, ce programme consiste à diffuser certaines de ces images et à s’appuyer sur les internautes pour recueillir des informations portant sur leur(s) auteur(s). Un peu comme un appel à témoins, donc. Bien sûr, avant de les diffuser, les services de police prennent soin d’altérer ces photos afin de rester dans le cadre légal.

Europol a pris l’habitude de publier régulièrement des sélections de photos et les services de police ont mis en ligne vendredi dernier une sélection d’une dizaine d’images tirées de contenus pédopornographiques.

Toute aide est la bienvenue

Extrêmement variées, elles laissent apparaître des peluches ou même des paires de chaussures et quelques vêtements. Sur une photo, on peut également apercevoir la devanture d’une maison ou même un mur recouvert de carrelage.

Si un internaute reconnaît un objet ou une scène, alors il lui suffit d’ouvrir l’image dans la visionneuse intégrée au site et de cliquer sur un bouton pour contacter directement les services de police concernés.

L’initiative est intéressante, mais il est nécessaire de la porter à la connaissance du plus grand nombre pour qu’elle soit réellement efficace. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’en parler autour de soi.

La dernière sélection faite par Europol se trouve à cette adresse.