Clicky

Everipedia, l’encyclopédie en ligne basée sur la blockchain

Wikipédia aurait-il du souci à se faire ? C’est bien ce que les observateurs s’accordent à dire. On vient d’apprendre que récemment, la célèbre encyclopédie en ligne vient de perdre un de ses membres clés en la personne de Larry Sanger, son cofondateur. Ce dernier a décidé de quitter la firme pour intégrer Everipedia, une toute nouvelle encyclopédie en ligne basée sur la blockchain.

Everipedia a vu le jour en 2015 à l’initiative de Theodor Forseliu et Sam Kazemian. Cette société a annoncé que Larry Sanger a rejoint son équipe de direction. Le cofondateur de Wikipédia y occupe maintenant le poste de directeur du système d’information. Le fait qu’Everipedia se concentre sur la blockchain a poussé Larry Sanger à se tourner vers cette entreprise.

Au sein d’Everipedia, il aura pour objectif de mettre au point la première encyclopédie en ligne basée sur la blockchain.

Wikipédia, critiqué par Larry Sanger

Depuis un certain temps, Larry Sanger s’était déjà montré critique vis-à-vis de Wikipedia. Le cofondateur a indiqué qu’il avait quitté la célèbre encyclopédie en ligne juste un an après son lancement en 2001 car le site avait été détourné de son but originel.

Selon lui, Wikipédia n’a jamais réussi à contrôler les informations qu’elle mettait à disposition de ses utilisateurs. Il a ajouté que le site est maintenant pris d’assaut par de nombreux trolls.

La politique antiélitisme de Wikipédia a fini par ruiner le site.

Vers une décentralisation de l’information

Pour les non-initiés, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations sécurisée, transparente et décentralisée. Elle contient un ensemble de transactions que chaque utilisateur du site peut vérifier et s’assurer de sa validité.

Pour Larry Sanger, cela représente un point crucial. « À l’ère de la désinformation, le monde a énormément à gagner d’un protocole transparent, immuable et décentralisé d’accès et de partage des connaissances. » explique-t-il. Actuellement, Everipedia compte 2,3 millions de visiteurs, ce qui représente un chiffre encore infime comparé a Wikipédia.

Avec le lancement en 2018 de la technologie blockchain, l’encyclopédie en ligne espère faire de l’ombre à son concurrent.

Mots-clés insoliteweb

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !