Explorer le monde par les yeux d’Instagram

Grâce aux nouvelles technologies, il est désormais possible d’explorer le monde sans pour autant avoir à franchir le seuil de sa porte. Et si vous faites justement partie de ces internautes qui vivent cloitrés chez eux tout en se promenant virtuellement aux quatre coins du globe, alors The Beat est fait pour vous. The Beat, qui se présente finalement comme un « mash-up » entre Google Street View et… Instagram. Grâce à ce service, vous allez donc pouvoir faire de jolies balades à travers les continents, bien sûr, mais par les yeux de vos semblables. Ce qui vaudra quelques surprises vraiment très sympathiques.

Pour moi, The Beat tient finalement plus de l’expérience numérique que du vrai service. Car son objectif, ce n’est finalement pas de modéliser le monde dans lequel nous vivons, mais plutôt de représenter l’impact émotionnel que peuvent avoir certains lieux sur nous. Tenez, la Tour Eiffel, c’est un beau monument, c’est vrai, mais ce n’est pas que ça. Non, c’est aussi un lieu possédant une forte charge émotionnelle et qui peut être perçu différemment selon notre état d’esprit. Pour certains, ce sera donc le lieu d’une rencontre impromptue, pour d’autres un souvenir de vacances et ainsi de suite.

Explorer le monde par les yeux d'Instagram

L’objectif de The Beat, c’est donc de représenter le décalage qu’il peut y avoir entre un lieu et entre la manière dont il est perçu. Tout commence évidemment par une recherche et nous aurons ainsi la possibilité d’indiquer dans le champ situé tout en haut de la page le hashtag de notre choix. Une fois le terme validé, le service va nous afficher un lieu associé. Un lieu qui va finalement être décomposé en deux éléments distincts : dans le fond, nous aurons la vue de Google Street View avec, en surimpression, une photo en provenance d’Instagram. Simple, mais très impactant visuellement parlant.

L’autre particularité de The Beat, c’est qu’il prend en compte la notion de hasard. Nos recherches ne renverront donc pas qu’un seul lieu, mais une succession d’endroits qui défileront ensuite automatiquement sous nos yeux. Nous, de notre côté, nous n’aurons donc plus qu’à nous installer confortablement et attendre gentiment la fin de ces magnifiques diaporamas.

Bon, après, il y a aussi un côté voyeuriste pas déplaisant, je vous recommande d’ailleurs d’aller faire un tour du côté de #labaule…