Facebook a aidé la police à retrouver un meurtrier

Facebook peut parfois s’avérer utile et nous venons tout juste d’en avoir la preuve avec une étrange affaire très largement reprise dans la presse indienne. La police du pays a en effet retrouvé un meurtrier en s’appuyant sur le célèbre réseau social, un meurtrier qui avait tué sa femme en 2009 et qui était en fuite depuis.

Mani a vécu pendant plusieurs années avec sa femme dans une ville située dans la région de Tamil Nadu, du côté de la pointe sud du pays.

Meurtre Facebook

La police indienne a retrouvé un meurtrier grâce à Facebook.

Tout n’allait malheureusement pas très bien entre eux. Jaloux, l’homme était en effet persuadé que sa femme le trompait avec d’autres hommes et le couple se disputait fréquemment.

Mani a égorgé sa femme en 2009, avant de prendre la fuite

En août 2009, durant une dispute, Mani a attrapé un couteau dans la cuisine de son logement et il a tranché net la gorge de sa femme. Elle s’est immédiatement écroulée sur le sol, où elle s’est vidée de son sang sous le regard impassible de son meurtrier.

Ce dernier est alors entré dans la clandestinité. Il a quitté le logement quelques minutes après son crime et il s’est procuré de nouveaux papiers afin que les autorités ne puissent pas le retrouver.

Les inspecteurs chargés de l’enquête ont bien tenté de lui mettre la main dessus mais ils ne sont pas parvenus à leurs fins et ils ont fini par suspendre l’enquête. Les proches de l’homme pensaient même qu’il était mort, c’est pour dire.

Pendant ces trois dernières années, Mani a travaillé dans un restaurant situé à Tondiarpet, une ville située à plusieurs kilomètres de là. Un matin, il a été pris en photo alors qu’il se trouvait sur son lieu de travail et l’image a ensuite été partagée sur Facebook.

Il a passé trois ans à travailler comme serveur dans un restaurant avant de se faire démasquer

Un de ses proches a fini par tomber dessus et il a évidemment eu la surprise de sa vie en tombant sur le cliché. Il a immédiatement contacté le reste de la famille et il s’est ensuite rendu sur place avec trois cousins.

Lorsque Mani les a vu, il a tout de suite tenté de s’évader, confirmant par la même occasion les soupçons des quatre hommes. Ils ont immédiatement contacté la police et l’homme a été rapidement retrouvé ensuite avant d’être transféré dans une prison locale où il est dans l’attente de son jugement.

La morale de l’histoire ? Rien n’échappe à la vigilance de Facebook. Oui et même si cette histoire se termine plutôt bien, il faut avouer que c’est effrayant de voir à quel point le réseau social est partout.

Mots-clés facebookinsoliteweb