Clicky

Facebook a encore censuré une photo présentant une mère et son bébé

Francie a récemment fêté le premier anniversaire de sa petite fille et elle a profité de l’occasion pour partager une photo de ses premiers moments avec elle sur Facebook, et plus précisément sur un groupe privé consacré aux femmes enceintes et aux parents vivant dans la ville de New York. Il s’agit d’un groupe parfaitement légitime qui se pose comme un lieu d’échange pour toutes les personnes s’intéressant à la parentalité.

Les discussions portent sur des sujets très variés, en lien avec la grossesse, l’accouchement, l’éducation ou même l’adoption. Il compte à l’heure actuelle un peu moins de 1 000 membres.

Accouchement

Facebook et les photos d’accouchement ne font pas bon ménage.

Ce n’est pas beaucoup, mais c’était largement suffisant.

La photo de Francie n’a pas fait que des heureux

Sur la photo, Francie est agenouillée sur un lit, les jambes écartées. Elle est entièrement nue et elle tient entre ses mains sa petite fille, encore reliée à elle par l’intermédiaire de son cordon ombilical. Il y a quelques traces de sang sur la serviette et on entre-aperçoit la poitrine de la maman, mais ce cliché n’a rien de vulgaire.

C’est même tout le contraire. L’image est à la fois belle et touchante.

Si l’on en croit l’histoire qui l’accompagne, alors notre maman était censée accoucher à la clinique mais elle n’a jamais atteint la voiture. Il faut croire que sa petite fille était très pressée de sortir. Francie a juste eu le temps d’appeler son compagnon pour qu’il puisse saisir cet instant rare et magique.

Une heure après la publication de la photo, la jeune femme a reçu un SMS d’un ami fréquentant le groupe. Il lui a alors dit que sa photo avait été signalée par un autre membre et qu’elle avait été supprimée dans la foulée par Facebook.

Elle s’est tout de suite connectée sur son compte et elle s’est retrouvée face à un message du réseau social, un message la prévenant qu’elle avait enfreint les règles du service en publiant des contenus sexuellement explicites. Facebook l’a alors invité à vérifier ses autres photos avant de réactiver son compte et de lui redonner accès au groupe.

Facebook a supprimé la photo, en l’assimilant à un contenu sexuellement explicite

Ce n’est pas une révélation, mais Facebook a toujours eu un problème avec la nudité. A une époque pas si lointaine, le service avait même la fâcheuse tendance à supprimer les oeuvres d’art comme l’Origine du monde.

Même chose avec les photos d’allaitement et avec les mastectomies.

Depuis, la firme a mis un peu d’eau dans son vin mais il faut croire que ses modérateurs ont toujours la main lourde et cette histoire en est un très bon exemple puisque cette photo n’avait rien de vulgaire ou de dérangeant. Elle se contentait de présenter une mère et son enfant.

Entendons-nous bien. Je n’aurais jamais publié une photo de ce genre sur Facebook, c’est une évidence. Pas par honte ou par puritanisme, mais tout simplement parce qu’une scène comme celle-ci relève de l’intime.

Maintenant, ce n’est pas pour autant que Facebook a eu raison de la supprimer. Vouloir éviter les débordements, c’est une chose, mais le corps d’une femme n’est pas quelque chose de sale ou de vulgaire et la naissance d’un enfant n’a strictement rien à voir avec de la pornographie.

Si vous voulez voir l’image, il suffit de cliquer ici.

Crédit Photo : Leonardo Mayorga

Mots-clés facebookweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.