Clicky

Facebook a un problème avec les fesses de chaman

Facebook a toujours eu un problème avec la nudité. Le service a même pris la vilaine habitude de censurer toutes les publications laissant apparaître le moindre mamelon et cela vaut autant pour les contenus coquins que pour les créations artistiques. Ce que nous ne savions pas, en revanche, c’est qu’il ne supportait pas non plus les fesses de chaman.

Les conditions d’utilisation du réseau social sont assez claires. Les utilisateurs n’ont pas le droit de partager des contenus choquants ou sexuellement explicites.

Chaman Facebook

Facebook aimerait visiblement rhabiller les chamans amazoniens.

S’ils le font, alors ils s’exposent à des représailles pouvant aller de la simple suppression de contenu à… la suspension de leur compte.

Facebook a toujours eu un problème avec la nudité

En soi, ces règles ne sont pas franchement surprenantes mais Facebook ne traite pas non plus tous les contenus de la même manière. Un nu artistique aura ainsi plus de chances d’être supprimé qu’une photo présentant le cadavre d’un enfant ou d’un animal.

Alors c’est vrai que la firme a fait pas mal d’efforts dernièrement mais les modérateurs ont souvent la main lourde et pas mal de photographes en ont fait l’amère expérience.

Je pense notamment aux photos d’allaitement partagées par Jade Beall au début du mois mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Cette fois en revanche, ils ont fait vraiment fort parce qu’ils ont carrément supprimé la bande-annonce d’un film, L’Etreinte du Serpent.

Si ce nom ne vous dit rien, il faut savoir qu’il est sorti en France à la fin de l’année dernière et il a été unanimement salué par la critique. Il a même gagné un Oscar, c’est pour dire.

Ne montrez surtout pas vos fesses sur Facebook

L’histoire se focalise sur la rencontre entre un ethnobiologiste américain et un chaman amazonien du nom de Karamakate. Une rencontre tout à fait banale, et qui n’a évidemment rien de sexuelle.

Non, mais il y a tout de même un problème. Le chaman est vêtu d’un simple pagne et le morceau de tissu laisse ainsi entrevoir son postérieur.

La suite, vous la connaissez déjà. Si Facebook a supprimé la vidéo, c’est parce que les contenus « à sous-entendus sexuels » ne sont pas autorisés sur le service. Cette décision n’a pas ravi l’équipe du film, bien sûr, et elle estime ainsi que ces images n’ont absolument rien de sexuelles. Pas plus que les contenus publiés par le National Geographic.

Bref, encore une fois, le réseau social a péché par excès de prudence.

Mots-clés facebookweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • War Zone

    Je trouve normal de bannir ces photos, soi disant artistiques, la vieille excuse pour du nue, calendrier, maintenant allaitement.
    Ce que je reproche à Facebook c’est de ne pas avoir la même politique pour les photos de cruauté envers les animaux et les photos pédophiles.
    Facebook doit être plus répressif dans ces domaines.