Facebook abandonne Grooveshark

Les temps sont durs pour Grooveshark. Même si les développeurs en charge du service ont gratifié leurs membres de plusieurs nouvelles versions (nous en avions parlé ici et ), le bougre est peut-être en train de vivre ses dernières heures. Et pour cause, puisqu’il est désormais la cible de plusieurs ayants droit. Des ayants droit qui sont d’ailleurs bien décidés à aller jusqu’au bout. Oui et c’est précisément ce qui a poussé Facebook à lui tourner définitivement le dos et donc à bannir Grooveshark de ses pages et de ses applications…

Facebook abandonne Grooveshark

Et en même temps, cela devait finir par arriver. Si Grooveshark propose, comme pas mal d’autres services, de l’écoute musicale en streaming à tous ses membres, il faut effectivement savoir que la société n’a négocié aucune offre avec les maisons de disque. Ce qui veut donc dire que le service diffuse illégalement de la musique. Par les temps qui courent, ce n’est pas forcément une très bonne idée et c’est donc pour cette raison que Universal, Sony Music Entertainment et Warner Music Group ont décidé de lancer une action à l’encontre de ce dernier. D’ailleurs, si vous voulez plus d’infos sur le sujet, sachez que nous en avions parlé dans cet article.

Mais le pire restait finalement à venir puisque Facebook a finalement décidé de supprimer la fan page de Grooveshark ainsi que l’application du même nom qui était proposée à ses utilisateurs. Le gros problème, évidemment, c’est que Facebook est un point d’entrée très important pour tous les services ayant rejoint son Social Graph 2.0. On l’a bien vu avec Spotify, d’ailleurs, puisque ce dernier avait gagné 4 millions d’utilisateurs en six semaines après avoir rejoint le géant bleu. Concrètement, donc, cela veut dire que Grooveshark risque de perdre un bon paquet d’utilisateurs dans l’opération. Ce qui risque bien évidemment de précipiter sa fin.

Merci à Léo pour l’info.

Via