Facebook aimerait coller votre tronche sur ses emojis

Facebook, comme tous les réseaux sociaux, a très vite déroulé le tapis rouge aux emojis afin de permettre à ses utilisateurs d’exprimer plus facilement leurs émotions. Si l’on en croit ce brevet, la firme aimerait aller encore un peu plus loin en permettant à ses utilisateurs de créer des emojis personnalisés avec… leur tronche. Et non, ce n’est pas du tout une plaisanterie.

Le service propose tous les emojis habituels. Le sourire et le clin d’oeil répondent à l’appel, mais il en va de même pour toutes les autres émoticônes.

Facebook Emojis

Facebook a déposé un drôle de brevet concernant les emojis.

Ils sont évidemment très pratiques, mais ils n’ont rien de révolutionnaires non plus puisqu’on les retrouve sur la plupart des plateformes dites sociales et cela vaut aussi pour toutes les solutions de messageries du marché.

Des emojis à notre gloire sur Facebook ?

Facebook a visiblement envie de se démarquer de ses concurrents car la firme a déposé récemment un nouveau brevet mettant en scène des emojis personnalisés générés à l’aide des photos de ses utilisateurs.

Concrètement, les membres du réseau social n’auraient qu’à taper l’expression habituelle pour que la plateforme fasse automatiquement la jonction et intègre leur photo à leur publication ou à la fenêtre de leurs conversations.

Des photos reflétant bien évidemment l’état d’esprit de l’emoji. Si vous claquez un :) à un de vos amis, alors ce dernier aura droit à une photo de vous en train de sourire. Logique.

Même chose avec le clin d’oeil, la tête énervée et toutes les autres émoticônes habituelles.

Sur le papier, cela semble plutôt prometteur mais est-ce vraiment réaliste ? En réalité, c’est le cas. Facebook travaille depuis plusieurs années sur diverses technologies de reconnaissance faciale, des technologies qui lui ont d’ailleurs valu quelques sueurs froides par le passé. La firme serait donc techniquement capable d’aller chercher dans nos albums une photo correspondant à une expression particulière pour l’afficher ensuite dans la fenêtre de notre choix.

Maintenant, si ce brevet doit réellement aboutir sur une fonction concrète, alors il faudra sans doute nous armer de patience avant de pouvoir en profiter. Après tout, le brevets des fameuses Réactions a été publié pas loin de deux ans avant leur intégration…