Facebook annonce travailler sur son propre assistant vocal

Le marché des assistants vocaux est déjà bien rempli. Il faut dire que beaucoup de constructeurs proposent leurs intelligences artificielles : Google, Amazon, Apple, Microsoft. Autant dire un secteur très bouché comme celui des enceintes connectées dans lequel sont installés la plupart des assistants vocaux. Mais aujourd’hui, un nouveau concurrent officialise sa venue future dans l’industrie.

Et il s’agirait d’un assistant vocal développé par Facebook, comme ce dernier l’a confirmé chez Reuters. Le projet du géant américain, principalement connu pour son réseau social (mais aussi Messenger, WhatsApp, Instagram), avait déjà été évoqué par CNBC précédemment.

Facebook Portal : image 4

Ce projet d’assistant vocal aurait débuté en 2018 tandis qu’une équipe a déjà été montée et travaille depuis Redmond, dans l’État de Washington.

Reste à savoir si l’assistant vocal arrivera à détrôner le grand leader du marché Alexa, piloté par Amazon.

Facebook se lancera bientôt sur le marché de l’assistant vocal

Facebook semble ne plus vouloir se limiter au numérique. L’an dernier, le géant aura lancé sa propre enceinte connectée équipée d’un écran.

Mais l’entreprise ne semble pas vouloir s’arrêter là et a confirmé chez Reuters bosser sur un assistant vocal qui devrait équiper ses produits.

Nous travaillons à la création de technologie pour un assistant vocal et une intelligence artificielle pouvant fonctionne sur notre gamme de produits de réalité augmentée et virtuelle, mais aussi les machines Portal, Oculus et ceux à venir.

De son côté, CNBC explique que le projet a débuté en 2018 sous la houlette d’une équipe bossant également sur la réalité virtuelle et augmentée. Il faut dire que l’assistant vocal est pensé, comme expliqué précédemment, pour fonctionner sur les produits utilisant cette technologie.

C’est Ira Snyder qui est à la tête de ce projet et pilote l’équipe dédiée à cette intelligence artificielle dans des bureaux à Redmond, dans l’État de Washington.

Toujours d’après CNBC, l’équipe planchant sur ce assistant vocal travaillerait avec des sociétés concevant des enceintes connectées. Le but n’est donc pas de limiter l’assistant vocal aux produits Facebook mais bien de le proposer sur d’autres que ceux de la firme. Une politique qui rejoint celle d’Amazon avec Alexa – contrairement à un Siri uniquement disponible chez les machines Apple.

Mots-clés facebook