Facebook bloquerait Vine ?!

Twitter et Facebook ne sont pas franchement copains, et ce encore moins depuis que Twitter a décidé de fermer la porte à Instagram. Or justement, vous n’êtes sans doute pas sans savoir que le célèbre service de micro-blogging a levé le voile hier sur Vine, une toute nouvelle application permettant de partager facilement des vidéos de six secondes avec toute sa communauté. Chouette, bien sûr, mais il semblerait que Facebook ne l’entende pas de la même oreille puisque ce dernier aurait décidé de bloquer l’accès à une partie de son API. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire du message posté par Jeff Martines un peu plus tôt dans la journée.

Cette limitation ne concernerait cependant pas le partage de contenu, mais plutôt la recherche d’amis. Si vous avez testé l’application de votre côté, vous devez savoir que Vine s’appuie essentiellement sur trois sources différentes pour vous permettre de trouver des copains virtuels : le carnet d’adresses du terminal, Twitter et… Facebook. Or justement, c’est en tentant de passer par cette dernière option que Jeff est tombé sur un message d’erreur étrange indiquant que Vine n’était pas autorisé à effectuer cette requête.

Facebook bloquerait Vine ?!

Le méchant Facebook pourrait bloquer le gentil Vine.

De mon côté, j’ai essayé de fouiner un peu pour en savoir plus et mon constat est un peu différent. Car en effet, le truc à savoir, c’est que Vine vient tout juste d’être mis à jour. Et avec la version 1.0.2, on ne tombe pas du tout sur ce message quand on tente d’accéder  la recherche d’amis sur Facebook. Non, cette fois, c’est une erreur toute bête (et sans avertissement particulier) qui s’affiche à l’écran. Une erreur assez agaçante, forcément.

Qu’est-ce qu’on peut en déduire ? Et bien déjà que la recherche d’amis sur Facebook ne fonctionne effectivement pas. Je sais, ça c’est de la déduction. Après, le truc un peu bizarre, c’est que Vine n’est pas la seule application à proposer ce type de fonctionnalités. Et en ce qui me concerne, je n’ai aucun problème ailleurs. Donc de deux choses l’une, soit les gars qui ont codé l’application se sont plantés (y compris sur leur mise à jour), soit il se passe effectivement quelque chose de pas très catholique du côté de Facebook.

Et il faudra sans doute attendre encore quelques jours avant d’y voir plus clair.

Via