Clicky

Facebook calque les primes des employés sur la bonne gestion de la plateforme

Facebook a décidé de revoir sa manière d’attribuer des primes à ses employés. En effet, si auparavant, l’entreprise de réseaux sociaux récompensait ses salariés en fonction de la qualité des services et de la croissance du nombre des utilisateurs, ce ne sera plus le cas à partir de maintenant.

Le PDG de l’entreprise, Mark Zuckerberg, a effectivement annoncé le mardi 5 février 2019 que Facebook a mis à jour le système de bonus afin d’atteindre les priorités que l’entreprise s’est fixées pour cette année.

Argent Facebook

Plus précisément, ces bonus seront axés sur la manière dont la plateforme sociale gèrera à l’avenir les problèmes sociaux tels que le discours de haine et les campagnes de désinformation.

C’est en janvier que Zuckerberg a parlé plus en détail des objectifs de l’entreprise pour 2019 lors d’une téléconférence avec des analystes.

Facebook se concentre sur la résolution des problèmes sociaux

Ces objectifs consistent entre autres à résoudre les problèmes sociaux sur le Web, en général, et sur Facebook, en particulier. De plus, le réseau social aspire également à créer des services qui améliorent la vie des utilisateurs et servent aux entreprises.

Par ailleurs, Facebook a déclaré dans un communiqué que l’entreprise a fondamentalement changé la manière dont elle gère la plateforme depuis 2017. Le réseau social ajoute que ce changement vise à inciter les internautes à prendre conscience des problèmes sociaux existants sur Internet et sur Facebook.

Le réseau social subit d’énormes pressions concernant la gestion de sa plateforme

Actuellement, Facebook fait face à la pire crise qu’il a eu à gérer depuis ses 15 ans d’existence. En effet, la société ne cesse de subir des pressions venant de toutes parts à cause des campagnes de désinformation, l’ingérence électorale et le discours de haine sur sa plateforme.

De plus, les législateurs lui reprochent constamment  une politique de confidentialité des données trop lâche, et ce depuis toutes les révélations autour du scandale Cambridge Analytica. L’entreprise a en effet permis à un cabinet de conseil politique britannique d’accéder et d’exploiter les informations personnelles de près de 87 millions d’utilisateurs.

Malgré cette série de scandales, Facebook reste en bonne santé financière, comme le prouve son chiffre d’affaires au quatrième trimestre qui a dépassé les estimations de Wall Street. L’entreprise a également déclaré qu’elle progressait en matière de suppression des faux comptes et qu’elle travaillait à améliorer sa politique de sécurité.

Mots-clés facebook