Clicky

Facebook charme les ingénieurs et experts en cryptomonnaie

2018 n’a pas été une année facile pour Facebook. Les spécialistes de la finance estiment que la plateforme arrive à saturation avec ses activités. L’un des signes à cela est que le géant des réseaux sociaux a vu ses actions chuter au fil de l’année. Aujourd’hui, le réseau social souhaite améliorer ses services et à cet effet, il recrute donc des chercheurs et des ingénieurs en blockchain.

Non seulement la firme de Zuckerberg cherche à remanier sa politique de fonctionnement, mais en plus, l’entreprise cherche à proposer de nouveaux services. Il est donc normal que Facebook recrute des spécialistes et si vous vous sentez concerné par cette offre, pourquoi ne pas postuler ?

Cette tentative de diversification et de décentralisation d’activité pourrait être bénéfique pour Facebook et apporter un vent nouveau sur la firme.

Un tout nouveau projet

Facebook arrive à saturation, les choses vont assez mal. Pour améliorer les choses, les responsables de l’enseigne ont eu la bonne idée de créer une start-up entièrement axée sur la blockchain.

Selon des sources considérées comme sûres, Facebook est en train de faire en sorte d’adapter la technologie de la blockchain à son échelle.

Un tout nouveau projet sera donc vraisemblablement mis en place durant ces prochaines semaines, ou ces prochains mois. En soi, la nouvelle n’est nullement une surprise. Facebook s’intéresse à l’univers de la blockchain depuis plusieurs mois maintenant.

Plus tôt en 2018, Facebook a déjà engagé une douzaine de personnes pour se pencher sur l’univers de la cryptomonnaie. L’équipe en question a été dirigée par l’ancien responsable de Messenger.

Une nouvelle politique de décentralisation

Facebook voudrait donc réellement décentraliser ses activités et le géant IT aurait même créé une toute nouvelle politique de fonctionnement.

Il s’agirait selon The Next Web d’une stratégie pour permettre au réseau social de se relancer et se remettre sur la route du succès.

Dans le cadre de ce projet, la plateforme projetterait notamment de mettre en place son propre système d’échanges de cryptomonnaie, exactement comme ce que font d’autres entreprises. L’avenir nous dira si cette nouvelle approche et ce nouveau projet de Facebook rencontreront le succès.

Pour le moment, ce recrutement devrait ravir les spécialistes de la blockchain. Si Facebook a été bousculé ces derniers mois, l’entreprise est toujours à la tête du réseau social le plus utilisé dans le monde avec un peu plus de deux milliards d’utilisateurs actifs. L’intégration de la blockchain et le développement de services axés sur la cryptomonnaie devrait donc contribuer à populariser ces technologies… et à les démocratiser.

Mots-clés facebook