Clicky

Facebook compterait 200 millions de faux comptes ou de comptes dupliqués

Coup dur pour le réseau social aux 2 milliards d’utilisateurs. Dans un rapport portant sur les résultats du troisième trimestre 2017 de Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg a recensé plus de 200 millions de faux comptes et doublons sur sa plateforme.

Parmi les pays où on recense le plus de comptes fake, on peut citer entre autres l’Inde, l’Indonésie, les Philippines et le Vietnam qui sont considérés comme des marchés en plein développement par le réseau social.

De tels chiffres mettent Facebook dans l’embarras, sachant qu’en 2017, la plateforme avait déjà fait face à de nombreuses polémiques concernant notamment la multiplication de fake news.

Face à cette situation, l’équipe de Mark Zuckerberg va prendre des mesures pour supprimer tous ces comptes, même si cela ne semble pas gagné d’avance.

Facebook impuissant

Facebook avait déjà anticipé la création de faux comptes et a mis en place des moyens pour empêcher que ce phénomène ne se propage, mais au vu de ces derniers chiffres, il semble bien que les mesures employées par le réseau social ne soient pas efficaces.

D’après les observateurs, Facebook ne peut pas mettre d’outils qui soient efficaces pour lutter contre les faux comptes sans compromettre son modèle économique basé sur la publicité ciblée.

Mark Zuckerberg réfute toutefois ces accusations. Il se défend en affirmant que l’objectif de sa société est de protéger sa communauté. Selon lui, cela est plus important que de maximiser ses profits. Au vu de la situation actuelle, Facebook devra donc redoubler d’efforts pour éradiquer ces comptes fake de sa plateforme.

Des comptes pour la diffusion de fake news

La propagation des fausses informations est un fléau sur le réseau social. Durant un discours prononcé au début de l’année 2018, Mark Zuckerbeg avait annoncé que son équipe allait tout mettre en œuvre pour lutter contre ces fake news, mais c’était sans compter sur tous les comptes fake qui pullulent sur le réseau social.

Ces faux comptes sont surtout utilisés pour la diffusion massive de fausses informations. Selon le NYT et Jonathan L. Zittrain, professeur de droit de l’internet à Harvard, Facebook est réticent à l’idée de supprimer ces comptes, car les contenus qu’ils diffusent sont à vocation virale et permettent de gagner des utilisateurs, de les fidéliser et de faire progresser les recettes publicitaires.

En dépit de ces critiques, Mark Zuckerberg veut prouver sa bonne volonté en doublant les effectifs de son équipe pour faciliter la modération sur Facebook.

Mots-clés facebookweb

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.